VIDÉO - "Ça a été très violent" : comment l'équipage d'un cargo a été pris en otage par des trafiquants à Dunkerque

VIDÉO - "Ça a été très violent" : comment l'équipage d'un cargo a été pris en otage par des trafiquants à Dunkerque

STUPÉFIANT - Un commando a séquestré dans la nuit de dimanche à lundi l’équipage d’un bateau ancré à Dunkerque. Un assaut mené sur fond de trafic de drogue que retrace le 20H de TF1.

Le 1er octobre dernier, un cargo est surveillé par les douanes françaises depuis les airs. Les moindres faits et gestes des matelots sont enregistrés car ils sont soupçonnés de convoyer une grande quantité de drogue. Le bateau "Trudy" vient alors du Brésil et se dirige vers la Belgique avec une cargaison de craie. Après une escale en Espagne, il est pris en chasse par les Français qui le détournent vers le port de Dunkerque. Une frégate et un hélicoptère interviennent. 

Toute l'info sur

Le 20h

Les chiens renifleurs des douanes trouvent rapidement de la cocaïne dissimulée dans des boîtes de chaussures, à l’intérieur de grands sacs gris. "C’était conditionné de façon presque étanche. Ça pourrait laisser penser que cette marchandise pouvait être transbordée en mer et donc même jetée à l’eau pour pouvoir être récupérée après. On a attendu au dernier moment et on est intervenu quand il fallait", assure Ronan Boillot, directeur national des garde-côtes des douanes françaises, dans le vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article. Au total, 1100 kilos de cocaïne sont saisis. Le navire est mis sous séquestre à Dunkerque. Quinze membres d’équipage sont mis en examen.

"C’est allé assez vite"

Neuf jours plus tard, cinq ou six hommes cagoulés parlant avec un accent russe déjouent la sécurité du port et prennent d’assaut le cargo pour prendre en otage, en pleine nuit, l'équipage entre-temps remplacé. "Les membres de l’équipage sont très choqués. Certains d’entre eux ont été violentés. Les cinq ou six individus en question étaient armés de bâtons. D’après ce que l’on sait, il n’y avait pas d’arme de poing. En revanche, ça a été très violent, c’est allé assez vite", explique Philippe Dupré, membre d’un syndicat de police.

Lire aussi

Mais que cherchaient les auteurs de l'assaut alors que la cocaïne n’était plus à bord et que l’équipage avait été renouvelé ? "Le but probable était de récupérer de la drogue et de l’argent", mais les personnes sont "reparties à 5h les mains vides", a affirmé une source policière. L’enquête sur la séquestration a été confiée au juge parisien chargé de la lutte contre la grande criminalité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alec Baldwin tire et tue un membre de l'équipe sur un tournage : des photos de l'acteur juste après l'accident mortel publiées

Meurtre de Gabby Petito : les restes humains retrouvés en Floride correspondent au petit ami Brian Laundrie

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : le syndicat Solidaires dépose une requête contre la fin de la gratuité des tests

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.