Étrange série de vols dans une forêt de l'Ariège

Étrange série de vols dans une forêt de l'Ariège

Des centaines d'arbres ont été volés dans une forêt de l'Ariège. Les habitants et la mairie ont déposé une douzaine de plaintes devant le tribunal de Foix. Que s'est-il passé ?

C'est comme si une tempête était passée par-là. Propriétaire d'une parcelle de forêt à Perles-et-Castelet, dans l'Ariège, Yves Rameil découvre l'étendue des dégâts. "Il n'y a vraiment pas de mots pour parler de ça. C'est un désastre, une catastrophe, un véritable massacre à la tronçonneuse", s'exprime-t-il.

Toute l'info sur

Le 20h

Pendant plusieurs semaines, 400 sapins et chênes centenaires ont été rasés illégalement. Leur valeur pouvant aller de 100 à 600 euros par tronc. Un matin, Yves et Hélène ont entendu des bruits de tronçonneuse sur leur terrain. "Nous avons trouvé quatre bucherons en train de couper nos chênes centenaires dans notre parcelle. Mon marin leur a demandé de cesser. Néanmoins, ils ont continué", raconte la senior.

Les bûcheront viennent, la nuit, charger les troncs dans des camions. La propriétaire a photographié leur plaque pour les retrouver. Il s'agit d'une entreprise espagnole. Cette dernière évoque une maladresse. "C'est une erreur. Avec mon expert, on s'est trompé de département", explique le gérant.

Aujourd'hui, la société propose de dédommager les riverains. Mais pour la mairie, il s'agit tout simplement d'un vol. "On peut se tromper sur une parcelle, mais pas sur treize. C'est gratuit ce qu'ils ont fait. Ils ont emporté le bois, ils n'ont payé personne, c'est des criminels pour moi", déclare Pascal Falco.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter