Fugitif des Cévennes : son père lance un appel poignant

Fugitif des Cévennes : son père lance un appel poignant

Des moyens techniques considérables sont mis en œuvre pour retrouver le meurtrier présumé qui a pris la fuite mardi, dans les Cévennes au milieu de forêts escarpées qu’il connaît parfaitement. Le père du fugitif lui a adressé un message poignant.

Après 56 heures de traque, les enquêteurs n’ont toujours pas la moindre trace du fugitif. Ce jeudi matin, ils ont donc lancé un appel à témoins pour tenter de relancer les recherches. Valentin Marcone y est décrit comme dangereux. Pour tenter de le raisonner, les gendarmes ont également diffusé le message lancé par son père au tueur présumé.

Toute l'info sur

Le 20h

“Valentin, c’est papa. Je t’aime, nous t’aimons. Iroise est magnifique, elle a dormi dans mes bras pendant deux heures. elle a besoin de toi, de son papa. Blandine a besoin de toi, elle est forte, mais elle a besoin de toi. Guillaume et Elsa sont avec nous. Ta maman aussi. Nous avons tous besoin de toi. J’ai la garantie qu’il n’y aura pas feu si tu te rends maintenant. Mon fils, fais-moi confiance. Je t’aime. Nous sommes tous avec toi. Bisous. Papa”, Frédéric Marcone.

Un message empreint d’émotions, relayé à l’aide de mégaphones par les équipes de recherche dans la forêt puisque Valentin Marcone n’a pas son téléphone portable. Le fugitif ne bénéficie, a priori, de l’aide d’aucun complice, mais les 350 gendarmes qui sont à ses trousses ne parviennent pas à le localiser. Et continue à ratisser un périmètre de 15 km autour des Plantiers. Depuis ce jeudi matin, ils se sont concentrés sur un massif forestier plus au Nord, non loin de Saint-André-de-Valborgne. Tant que Valentin Marcone n’est pas interpellé, les habitants du secteur ont besoin d’être rassurés. C’est l’objet des patrouilles quotidiennes. Les gendarmes s’efforcent d’apaiser les anxiétés en faisant preuve de transparence. Quatre familles du village des Plantiers, qui pourraient être en conflit avec le tueur présumé, ont été mises en sécurité. Aucune hypothèse n’est exclue par les enquêteurs.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.