Gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme : émotion et tristesse à Ambert

Gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme : émotion et tristesse à Ambert

De nombreux hommages ont été rendus aujourd'hui aux trois gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme. Une minute de silence a notamment été observée à Ambert, la ville où ils étaient basés. Un moment particulièrement émouvant surtout en cette veille de Noël.

Les habitants se sont recueillis dans le silence devant la gendarmerie et la mairie d'Ambert. Une cérémonie sobre pour se souvenir de ces trois hommes tués hier. Le lieutenant Cyrille Morel, 45 ans, était marié et père de deux enfants. L'adjudant Rémi Dupuis, 37 ans, était pacsé et également père de deux enfants. Le brigadier Arno Mavel, lui, venait d'être reçu à son concours de sous-officier. Il n'avait que 21 ans. En cette veille de Noël, toute la commune est endeuillée.

Toute l'info sur

Le 20h

À quelques kilomètres de la ville se trouve la maison du forcené, incendié par son propriétaire. C'est là que les gendarmes sont intervenus avant d'être tués par cet homme surarmé. Les ruines fument encore. Tout autour, les enquêteurs poursuivent leur recherche. Les voisins immédiats ont assisté hier à une scène de guerre avec des centaines de balles tirées. Pour ces habitants, une cellule psychologique a été mise en place. Pour soutenir les familles des militaires assassinées, une cagnotte vient d'être mise en ligne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas en 24h, la pression hospitalière s'accentue

Marthe Villalonga, un amour caché pendant 50 ans

EN DIRECT - États-Unis : "Le voyage est loin d'être terminé", assure Trump à ses supporters

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter