Halls d'immeubles : l'amende suffira-t-elle à déloger les squatteurs ?

Halls d'immeubles : l'amende suffira-t-elle à déloger les squatteurs ?

Désormais, les personnes qui squattent les halls d'immeubles pourront être sanctionnées par une amende forfaitaire de 200 euros. L'expérimentation a commencé mardi dans six villes de France. Reportage à Lille, l'une de ces villes tests.

Comme beaucoup d'autres, le quartier populaire de Wazemmes à Lille (Nord), est touché par le trafic de drogue et son corollaire, les squats d'immeuble. C'est le cas notamment à la tour Charles-Six. Les habitants que nous avons rencontrés nous parlent de leur vie, de leur quotidien et de ce hall presque tous les jours occupés par des jeunes qui y trouvent abri.

Toute l'info sur

Le 20h

C'est un problème récurrent. En 2013, nous y étions déjà venus faire un reportage pour raconter à l'époque la mobilisation de ces pères de famille, qui avaient décidé d'occuper le hall d'immeuble tous les soirs à la place des squatteurs et des dealers. Depuis mardi, il existe une nouvelle amende pour occupation illicite d'un immeuble. Elle coûte 200 euros minorés à 150 euros en cas de paiement rapide, mais majorés à 450 euros en cas de retard.

Nous avons retrouvé ce mercredi l'un de ceux qui occupaient la tour Charles-Six de Lille en 2013. Pour lui comme pour les autres, une amende ne sert à rien. "Eux, ils ont de l'argent, ils vont payer l'amende. Ils vont continuer leur business. Donc, ça ne change rien". L'amende est actuellement testée dans plusieurs villes de l'Hexagone, comme à Rennes. Pour Philippe Astruc, procureur de la République de la ville, elle ne remplace pas l'arrestation ou les condamnations du tribunal. L'amende pourrait être étendue à toute la France dans quelque temps. Elle sera appliquée aux majeurs. Les mineurs ne sont pas concernés par ce dispositif.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.