"Il avait à son actif de très nombreux sauvetages" : vive émotion à Pornic après la mort accidentelle d'un pompier

"Il avait à son actif de très nombreux sauvetages" : vive émotion à Pornic après la mort accidentelle d'un pompier

DRAME - Un sapeur-pompier volontaire est mort mardi à Pornic lors d'un entrainement en mer. L'annonce de son décès provoque une grande émotion dans la commune de Loire-Atlantique.

Le drapeau de Pornic, en Loire-Atlantique, est en berne ce mercredi matin au lendemain du décès d'un sapeur-pompier. L'accident s'est produit mardi vers 15 heures, alors que le pompier volontaire de 60 ans s’entraînait avec une équipe de sauveteurs aquatiques du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS). 

L’équipe se trouvait à bord d’une embarcation à proximité immédiate du rivage quand le pompier a été projeté par une vague dans une faille rocheuse.

Toute l'info sur

Le 13H

"On est descendu et on a vu qu’il y avait un pompier avec des civils, des promeneurs et des clients, qui étaient dans l’eau en train d’aider quelqu’un mais on ne savait pas qui, on ne savait pas comment ça se passait", décrit auprès de TF1 Yohan Chavigneau, gestionnaire d'un camping que les pompiers traversent régulièrement pour atteindre cette zone en mer où ils avaient l'habitude de s'entraîner. 

Très vite, les secours sont arrivés et ont commencé les recherches. Soixante-six sapeurs-pompiers ont été mobilisés, mais la mer agitée a compliqué les manœuvres. Selon la SDIS, le corps de la victime n’a pu être extrait de l’eau qu’en début de soirée, avant que le décès ne soit déclaré par un médecin sapeur-pompier.

Les pompiers pleurent la perte d'un collègue engagé

Dans les rues de cette station balnéaire de Loire-Atlantique, une habitante fait part de son émoi face aux caméras de TF1. La tristesse est également forte pour une promeneuse. "C'est un père de famille, un mari, peut-être un grand-père puisqu’il avait une soixantaine d’années, donc je trouve ça très, très triste", soupire-t-elle.

Du côté des pompiers, on pleure la perte d'un homme engagé. Le directeur départemental par intérim du service, le colonel hors classe Michel Tellanger,  témoigne de son plein soutien à la famille, aux collègues et amis du sapeur-pompier : "Il était sauveteur aquatique depuis près de 30 ans, donc il avait participé à de très nombreuses opérations de sauvetage, il avait à son actif de très nombreux sauvetages, il connaissait parfaitement le secteur ".

Une enquête est actuellement en cours pour déterminer les causes exactes du décès.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.