Le parcours judiciaire de Bernard Tapie

Le parcours judiciaire de Bernard Tapie

REPORTAGE - Les démêlés judiciaires de Bernard Tapie ont duré des décennies. Le délibéré du procès en appel dans le dossier Adidas - Crédit Lyonnais devait être rendu mercredi prochain.

Bernard Tapie attendait d'être fixé sur son sort dans trois jours. Une nouvelle fois, la Cour d'appel devait trancher dans l'affaire Tapie, celle qui marquera toute sa carrière : la revente d'Adidas. En 1992, l'homme d'affaires souhaitait revendre l'équipementier sportif et confier la vente au Crédit Lyonnais. Le prix de vente a été fixé à 317 millions d'euros.

Toute l'info sur

Décès de Bernard Tapie

Quelques années plus tard, Bernard Tapie s'estime floué. En 2008, la ministre de l'Économie, Christine Lagarde, a décidé d'avoir recours au tribunal arbitral pour solder l'affaire une fois pour toutes. Le tribunal a donné raison à l'homme d'affaires. Au total, 403 millions d'euros devaient lui être versés, dont 45 millions pour le seul préjudice moral. Mais cet arbitrage généreux est plus que controversé. La Cour d'appel de Paris l'a annulé en 2015 et a définitivement obligé Bernard Tapie à rembourser le montant.

D'appel en appel, aujourd'hui encore, cette affaire n'est toujours pas terminée. Toute la carrière de Bernard Tapie est jalonnée d'affaires judiciaires.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.