Mails et SMS frauduleux : soyez vigilants, les arnaques se déconfinent

Mails et SMS frauduleux : soyez vigilants, les arnaques se déconfinent

REPORTAGE - L'explosion des arnaques sur Internet est un effet inattendu de l'épidémie de coronavirus. À croire que les escrocs ne connaissent pas le confinement, pire, ils semblent profiter de la crise.

Avec le télétravail, on n'a jamais autant utilisé Internet à la maison. Les escrocs en profitent avec notamment des messages promettant un remboursement d'impôt, un médicament miracle pour soigner le coronavirus, ou une demande d'argent pour une fausse cagnotte. L'imagination des pirates informatiques n'a pas de limite comme le prouve leur dernière trouvaille : un faux texto du gouvernement. Celui-ci reproduit à l'identique le message officiel appelant à télécharger "Tous Anti-Covid". Sauf que le lien sur lequel il faut cliquer ne vous dirige pas vers l'application mais télécharge, à la plage, un virus aux conséquences désastreuses.

Toute l'info sur

Le 13H

La menace est partout car les hackers suivent l'actualité. Pendant le confinement, les Français ont effectué la majorité de leurs achats sur Internet. Résultat, les entreprises de livraison font aussi l'objet d'arnaque avec à chaque fois le même procédé. Avec un SMS piégé ou un mail frauduleux, les hackers incitent les clients à affranchir leurs colis en essayant de capter leurs données bancaires.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rappel de vaccination : "Moins de cas graves, moins d'hospitalisations, quel que soit l'âge", assure Olivier Véran

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Eric Zemmour : "J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle"

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.