Marche blanche pour Alisha à Argenteuil

Marche blanche pour Alisha à Argenteuil

Roses blanches à la main, plus de 2 000 personnes se sont rassemblées ce dimanche à Argenteuil pour rendre hommage à Alisha. Nous nous sommes entretenus avec quelques-uns d'entre eux.

Ce sont les parents d'Alisha, en tête de cortège avec toute leur famille, qui ont souhaité ce moment de communion avec les habitants d'Argenteuil et des villes voisines. "C'est grave, ça me fait mal au cœur. Je suis là aujourd'hui pour le temps d'un peu de soutien, même j'avais peur pour nos enfants", s'est exprimée une participante.

Toute l'info sur

Le WE

"Le harcèlement tue"... Sur les t-shirts, sur les pancartes, ce même message contre le harcèlement dont a été victime Alisha avant le drame. "Il ne faut pas avoir peur de dénoncer. Il faut parler, il faut en parler. On ne veut plus que ça se reproduise, et on soutient toute sa famille et tous ses proches", a déclaré une autre.

Une professeure d'un lycée voisin voulait, elle aussi, dénoncer l'ampleur du phénomène. "C'est un fléau, c'est un fléau à grande échelle. Donc nous, dans notre lycée la Tournelle, on met des choses régulièrement en place pour essayer de déceler rapidement. Mais c'est compliqué", selon elle.

Pour clore la marche blanche, la famille d'Alisha s'est rendue dans l'intimité sur les berges de Seine, pour déposer des fleurs près de l'endroit où la jeune fille a été assassinée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter