"Elle était juste géniale" : la douleur des amis d'Alisha, retrouvée noyée à Argenteuil

"Elle était juste géniale" : la douleur des amis d'Alisha, retrouvée noyée à Argenteuil

DRAME - Lundi soir, le corps d'Alisha, 14 ans, a été retrouvé dans la Seine. Le choc, l'émotion et l'incompréhension se mêlaient ce mercredi matin aux abords de son lycée d'Argenteuil (Val-d'Oise), où s'est rendu le 13H de TF1.

Ce mercredi, les élèves du lycée d'Alisha, violemment battue puis jetée dans la Seine lundi lors d'un différend avec deux camarades de sa classe d'Argenteuil, disent avoir le plus grand mal à réaliser sa mort. "Elle était super gentille, à l'écoute, juste géniale. Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça, surtout à elle", se désole une proche, très affectée. "Hier pendant quatre heures, je n'ai pas travaillé au lycée. J'ai tout lâché chez moi. Je ne pouvais pas regarder tout ça parce que c'était ma copine", confie une autre. 

Toute l'info sur

Le 13h

Alors que les premiers éléments de l'enquête semblent indiquer que la jeune fille a été battue puis jetée à l'eau par un couple d'adolescents de 15 ans qui la harcelait sur les réseaux sociaux, cette élève confirme que depuis plusieurs semaines, Alisha était la cible d'attaques répétées. "Elle se faisait harceler. Lundi, elle s’est même bagarré. Si j’avais été là, je ne l’aurais pas laissé partir. Je m’en suis voulu de ne pas avoir fait plus lorsque j'ai entendu les rumeurs". L'établissement, le lycée professionnel Cognacq-Jay, qui était au courant, avait programmé un conseil de discipline visant les deux agresseurs présumés.

Lire aussi

De son côté, la mère de Théo, l'un des deux agresseurs présumés, se dit anéantie. C'est elle qui a alerté la police, découvrant des traces de sang sur les lieux du drame où elle s'est rendue après que son fils lui a avoué avoir fait "une bêtise". "J'étais entre deux feux. Est-ce que je dois dénoncer mon fils ou aider la famille de cette petite ? J'ai choisi d'aider la petite", confie-t-elle. Quel avenir a la famille de la petite ?, poursuit-elle. Quel avenir il a mon fils  ? Tout ça pour une histoire de gosses, de triangle amoureux, de photo. Pour une histoire de con, sincèrement y a pas d’autres mots..." Théo et sa petite amie de quinze ans sont toujours entendus à l'heure actuelle par les enquêteurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

EN DIRECT - Covid-19 : les vols de Guyane toujours autorisés, contrôles renforcés à la frontière brésilienne

Lire et commenter