Mort de Aymen : les deux suspects s'expliquent face aux enquêteurs

Mort de Aymen : les deux suspects s'expliquent face aux enquêteurs

Aymen, un adolescent de quinze ans, a été tué par balle vendredi dernier à Bondy (Seine-Saint-Denis). Les Bondynois ont continué à lui rendre hommage ce dimanche matin.

La ville de Bondy est en deuil. Ce matin encore, le centre de loisirs Nelson Mandela est resté un lieu de recueillement. Presque deux jours après le meurtre d'Aymen, âgé de quinze ans seulement, abattu d'une balle sous les yeux de son père, les habitants continuent à venir lui rendre hommage. "Il est parti trop jeune", se désole l'un d'eux. Partout, dans ce quartier populaire, l'appréhension et le sentiment de gâchis sont les mêmes.

Toute l'info sur

Le WE

Pendant ce temps-là, la garde à vue des deux suspects qui se sont livrés samedi à la police se poursuit. Le mobile du meurtre reste flou, mais semble surtout dérisoire : une banale bagarre entre Aymen et un copain, et le grand-frère de ce dernier aurait décidé d'y mettre fin en tuant le jeune boxeur. Face aux enquêteurs, ils continuent de livrer des explications souvent jugées laborieuses et confuses. Ils minimisent en tout cas leur rôle en expliquant de n'avoir jamais voulu tuer Aymen. Ceux-ci devraient désormais être présentés à des magistrats dans les prochaines heures.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Les premiers enseignants "sans doute vaccinés dès la semaine prochaine"

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

Funérailles du prince Philip : avec ou sans Meghan et Harry ?

Lire et commenter