Mort de Steve à Nantes : le jeune homme est tombé dans la Loire lors de l'intervention policière

Mort de Steve à Nantes : le jeune homme est tombé dans la Loire lors de l'intervention policière

JUSTICE - Deux ans après le décès à Nantes de Steve Maia Caniço en pleine fête de la musique, le parquet de Rennes a tranché : le jeune homme est tombé dans la Loire "au moment de l'intervention de la police" et non avant.

Depuis deux ans, l'enquête autour de la disparition de Steve Maia Caniço, un jeune homme décédé à Nantes lors de la fête de la musique, cherche à déterminer s'il y a un lien entre la charge des forces de l'ordre pour déloger les fêtards ce soir-là et la mort du jeune homme. 

Après la découverte de nouveaux éléments, le doute n'est plus permis. L'analyse des relevés de téléphone du jeune homme a en effet "permis de situer le moment de la chute de Steve Maia Caniço dans la Loire à 4 heures et 33 minutes, soit dans le temps de l'intervention de la police nationale" sur le quai Wilson, a indiqué jeudi 17 juin le procureur de la République Philippe Astruc.

Des hauts responsables convoqués

Le procureur a par ailleurs annoncé la convocation en juillet de plusieurs personnes, dont deux policiers. "Le magistrat instructeur a adressé cette semaine différentes convocations pour le mois de juillet, pouvant aboutir à une mise en examen ou au placement sous le statut de témoin assisté, à six personnes physiques et deux personnes morales", a précisé Philippe Astruc.

Il s'agit notamment du "directeur départemental de la sécurité publique de Loire-Atlantique par intérim", du "commissaire divisionnaire en charge du dispositif sur le Quai Wilson au moment des faits", de la maire de Nantes et du préfet de Loire-Atlantique "au moment des faits".

Lire aussi

La disparition de Steve Maia Caniço, un animateur périscolaire de 24 ans, avait déclenché une vive émotion dans la ville où des manifestants ne cessaient depuis de réclamer "Justice pour Steve", jugeant l'intervention policière et l'usage de gaz lacrymogènes disproportionnés face à des jeunes qui s'amusaient dans un quartier sans habitation. Une intervention tellement controversée qu'elle a entraîné l'ouverture de trois informations judiciaires.

Des participants de la soirée en bord de Loire avaient relaté avoir été aveuglés par un nuage de gaz lacrymogène. Plusieurs d'entre eux avaient d'ailleurs chuté dans le fleuve. Steve, lui, ne savait pas nager, selon ses proches. Son corps sera retrouvé le 30 juillet 2019, soit plus d'un mois après les faits, non loin du lieu de sa disparition. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Belgique avance ses vacances scolaires d'une semaine, le masque obligatoire dès 6 ans

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

VIDÉO - Chèque énergie exceptionnel : voici quand vous allez recevoir les 100 euros d'aide

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.