Neuf morts par noyade dans le sud de la France : le point sur ces événements

Neuf morts par noyade dans le sud de la France : le point sur ces événements

REPORTAGE - La mer était très agitée sur le littoral méditerranéen mercredi après-midi. Neuf personnes sont mortes noyées.

A Sérignan (Hérault), une mer déchaînée a provoqué le décès d'un homme de 70 ans. Encore bouleversé, Jean-Louis a tout fait pour le sauver avec d'autres personnes sur la plage. À Agde également, un homme de 69 ans est décédé malgré l'intervention des pompiers. Ce jeudi matin, certains bravent encore l'interdiction de se baigner mise en place dès mercredi. "Les gens sont inconscients. Ils préfèrent aller se baigner et risquer même la vie des sauveteurs", lance une passante.

Toute l'info sur

Le 13H

Pas de drapeau rouge, les postes de secours sont fermés depuis début septembre. Mais mercredi, la police municipale patrouillait sur la plage pour faire sortir les baigneurs de l'eau. "Une fois la police municipale passée, il y a toujours des gens qui retournent se baigner malgré les arrêtés et les affichages", explique Frédéric Lacas, maire de Sérignan.

En voyant une éclaircie dans l'après-midi, les vacanciers en ont profité pour aller se baigner en sous-estimant les dangers de la Méditerranée. Ce jeudi, il faut encore rester prudent. L'interdiction de se baigner est prolongée jusqu'à ce soir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.