Nicolas Sarkozy reconnu coupable dans l'affaire Bygmalion

Nicolas Sarkozy reconnu coupable dans l'affaire Bygmalion

L'ancien président Nicolas Sarkozy a été condamné ce jeudi à un an de prison ferme dans l'affaire Bygmalion. Immédiatement, il a fait appel.

Nicolas Sarkozy n'était pas présent pour entendre la présidente du tribunal annoncer la sanction. L'ex-chef de l'Etat est reconnu coupable de financement illégal de sa campagne électorale de 2012. Il est condamné à un an de prison ferme, peine qu'il peut intégralement purger à domicile sous le régime de la surveillance électronique. Mais comme il a fait appel, cette peine est suspendue. "Le président Sarkozy n'a jamais demandé à être mieux traité qu'un autre, mais n'a aucune raison de l'être moins bien", a déclaré Me Thierry Herzog, son avocat.

Toute l'info sur

Le 13H

Pour le tribunal, Nicolas Sarkozy était prévenu du risque de dépassement des dépenses de sa campagne électorale. Un dépassement de plus de 20 millions d'euros, en partie dissimulé par un système de fausse facturation. Lors du procès, il avait expliqué qu'étant à la fois président de la République et candidat à sa propre succession, il avait autre chose à gérer que le budget de sa campagne.

C'est la deuxième fois en six mois que Nicolas Sarkozy est condamné par la justice. En mars dernier, il avait écopé d'une peine de trois ans de prison dont un ferme dans l'affaire dites "des écoutes". Là encore, l'ancien président avait fait appel.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.