Nouvelles cibles des voleurs, les pots catalytiques contiennent un métal plus cher que l'or

Nouvelles cibles des voleurs, les pots catalytiques contiennent un métal plus cher que l'or

TRAFIC - Après les enjoliveurs et autoradios, les voleurs s'en prennent désormais aux pots catalytiques. Ils s'intéressent au précieux rhodium qui se trouve à l'intérieur.

C’est la nouvelle pièce prisée des voleurs. Depuis plusieurs mois, les pots catalytiques des voitures sont la cible de nombreux vols. Ce fut notamment le cas d’Alexane, une jeune automobiliste qui a constaté un problème sur sa voiture récemment en voulant se rendre à son travail. "Au début, j’ai allumé, ça a fait un bruit énorme, j’ai vu que ce n’était pas du tout normal. J’ai regardé en dessous et j’ai vu qu’une pièce pendait un peu", explique-t-elle au micro de TF1.

Toute l'info sur

Le 20h

"Mon garagiste m’a expliqué qu’ils ont certainement dû utiliser un cric pour scier le truc, donc ils étaient organisés", a-t-elle ajouté, alors que la réparation lui a coûté la somme de cent euros. Dans les garages français, ce problème est de plus en plus fréquent, comme le dit Joël, garagiste à Angers : "Pour filtrer les gaz d’échappement, ce sont des métaux assez rares qui sont utilisés. C’est pour ça que les pots catalytiques sont volés, c’est pour ce qu’on y trouve à l’intérieur."

Le métal rare qui se trouve à l’intérieur des pots catalytiques, c’est le rhodium. Un métal rare dix fois plus cher que l'or, qui permet aux voleurs de revendre chaque pot catalytique une cinquantaine d'euro au marché noir, ce dernier en contenant 0,1 gramme.

Le rhodium, un métal dix fois plus cher que l'or

Selon les enquêteurs, des filières se sont organisées pour profiter de la hausse des prix du rhodium, comme l’explique le commissaire Hayet, de la direction départementale de la sécurité publique de Maine-et-Loire : "Depuis le début de l’année, on constate plus de faits qu’on en a connu sur les mois qui précèdent, avec le même mode opératoire de la part des délinquants qui sont en cause." Ces dernières semaines, rien qu'à Angers, deux arrestations ont eu lieu pour le vol de ces pots.

Lire aussi

Pour Mathieu Leguérinel, économiste des ressources minérales, cette hausse du prix du rhodium s’explique par deux raisons : "La première, c’est l’impact de la pandémie sur les principaux pays producteurs, dont l’Afrique du Sud. Cela a déclenché la fermeture momentanée de plusieurs mines. On a eu, dans le même temps, au niveau de la demande, une reprise économique en Chine qui s’est matérialisée par une augmentation des ventes de véhicules essence."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le régulateur britannique recommande de limiter le vaccin AstraZeneca aux plus de 40 ans

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.