Oyonnax : des caméras de surveillance prises pour cible

Oyonnax : des caméras de surveillance prises pour cible

Une dizaine de personnes masquées ont détruit un poteau et une caméra à l'aide d'une disqueuse à Oyonnax. Le dispositif était installé près d'un lieu fréquenté par les trafiquants de drogue. Le maire de la commune a déposé plainte.

En pleine nuit, cagoulés et munis d'une disqueuse, sur ces images amateurs en tête de cet article, une dizaine d'individus s'acharnent volontairement sur un poteau équipé d'une caméra de vidéosurveillance jusqu'à la détruire entièrement. Les faits se sont déroulés dimanche dans le quartier sensible de la Forge à Oyonnax dans l'Ain. Pour la police, le mobile des auteurs ne fait aucun doute. "Ces installations correspondent à une gêne pour eux. On peut raisonnablement penser qu'il s'agit en fait de dégradation liée à des problématiques d'économie souterraine et de trafic de stupéfiants", le commissaire de police Baptiste Berrod, directeur départemental de la sécurité publique de l'Ain.

Toute l'info sur

Le 20h

Aujourd'hui, le poteau scié a été remplacé. La nouvelle caméra commandée devrait être installée dans les prochains jours selon la mairie. Dans le quartier de la Forge, les riverains nous racontent leur exaspération. "C'est inquiétant parce que ça fait un peu peur quand même", constate une habitante. "On a sans arrêt des feux d'artifice le soir. Ça devient infernal. Oyonnax, ce n'est plus vivable quoi, on a envie de changer de quartier, on a envie de partir", déplore une autre.

Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs de ces destructions. La police patrouille en permanence dans le quartier, car ce n'est pas la première fois qu'une bande organisée s'en prend à de l'équipement de surveillance dans les environs. Préjudice estimé pour Oyonnax, 10 000 euros. La région s'est engagée à aide financièrement la commune pour installer plusieurs caméras supplémentaires.

La destruction de ces équipements dans les quartiers sensibles n'est pas un phénomène nouveau. Et certains n'hésitent pas à employer les gros moyens. L'année dernière à Montbéliard, c'est avec une tractopelle volée que plusieurs mats de vidéosurveillance avaient été détruits. Les principaux auteurs ont depuis été interpellés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.