VIDÉO - Perpignan : évacuation à haut risque réussie pour Alain, 250 kilos, bloqué chez lui depuis des mois

VIDÉO - Perpignan : évacuation à haut risque réussie pour Alain, 250 kilos, bloqué chez lui depuis des mois

HORS-NORME - Ce mardi matin s'est déroulée l'opération d'évacuation d'Alain Panabière, atteint d'obésité morbide. Bloqué depuis près d'un an chez lui, il devait être conduit dans l'immédiat à l'hôpital.

Après des semaines de préparation, les opérations d’évacuation d’Alain Panabière, un homme de 53 ans atteint d’obésité morbide et bloqué chez lui depuis près d'un an, ont été menées avec succès ce mardi 1er décembre. Plus de 50 personnes - dont des policiers, des pompiers, des équipes médicales et des personnels de la mairie et du département - ont été mobilisées dès le matin pour cette intervention à haut risque. Une façade de sa maison à deux étages a dû être détruite afin de l’évacuer avec une nacelle.

Lire aussi

Un risque de décompensation circulatoire, de thrombose- Pr Antoine Avignon, au CHU de Montpellier

Alain Panabière devait ensuite être conduit vers un hôpital spécialisé en endocrinologie-diabétologie et nutrition de Montpellier. Il bénéficiera d’une prise en charge et d’un bilan de santé global. "Quand on re-mobilise une personne immobilisée pendant deux à cinq ans, il y a un risque de décompensation circulatoire, de thrombose. C'est un système cardio-vasculaire longtemps au repos qui est réactivé", explique le professeur Antoine Avignon, responsable du service qui va le prendre en charge. Ce transfert était médicalement risqué car l'homme n’a pas pu bouger pendant de longs mois. Pesant plus de 250 kilos, il vivait dans des conditions dramatiques, allongé à même le sol et dans l’incapacité de se mouvoir. 

Cette opération extrêmement délicate a été mise en place après l'intervention de son avocat, Maître Codognès. En octobre, celui-ci a en effet déposé une plainte auprès du procureur, au u nom de son client  et de la Ligue contre l’obésité, pour "non-assistance à personne en danger et omission de porter secours à personne en péril". Un appel avait également été envoyé au Premier ministre et aux ministres de l’Intérieur et de la Santé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - Le gouvernement espère vacciner l'intégralité de la population française d'ici la fin août

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - "Pas une seconde à perdre" : Biden signe aujourd'hui de nouveaux décrets contre le Covid

EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

Lire et commenter