VIDÉO - "Tuez-les !" : des policiers pris à partie dans les Yvelines

Samedi soir dernier, une patrouille de police a été violemment prise à partie par une trentaine de jeunes dans une rue de Poissy. La scène a été filmée par les agresseurs. L'incident n'a fait aucun blessé. Mais que s'est-il passé exactement ?

SÉCURITÉ - Une équipe de policiers a été prise à partie par une trentaine d'individus ce samedi à Poissy, dans les Yvelines. Aucun blessé n'est à déplorer.

Des policiers ont été pris pour cible samedi 13 février dans les Yvelines, en banlieue parisienne. La scène s'est déroulée vers 17h30. En cette fin d'après-midi, une équipe intervenait dans le quartier Beauregard, à Poissy, pour dissoudre un attroupement sur la voie publique, explique une source policière à LCI. Une fois sur place, les fonctionnaires ont été pris à partie par une trentaine d'individus.

Un "guet-apens"

Selon le syndicat indépendant des commissaires de police (SICP), il s'agirait d'un "guet-apens" tendu aux forces de l'ordre. Les forces de l'ordre ont en effet essuyé des tirs de mortier d'artifice, ces engins de pyrotechnie dont l'utilisation est parfois détournée pour s'en prendre à la police. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et partagée par le syndicat, on voit également plusieurs individus en noir avancer dans les gaz lacrymogènes et crier à plusieurs reprises : "Tuez-les ! Tuez-les !"

Les forces de l'ordre ont répliqué par un tir de LBD. Il n'y a pas eu d'interpellation, nous précise-t-on. Ni blessé, d'un côté comme de l'autre. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter