Polémique après les images de l’évacuation des migrants place de la République à Paris

Polémique après les images de l’évacuation des migrants place de la République à Paris

Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et de grenade de désencerclement pour mettre fin à un rassemblement à Paris. Gérald Darmanin a dénoncé certaines images choquantes. L'IGPN va ouvrir une enquête.

Une intervention musclée pour mettre fin à un rassemblement de migrants, d'associations, de citoyens, d'élus, place de la République, en plein cœur de Paris. Certains policiers se montrant plus offensifs que les autres. Des associations de défense des droits de l'homme ont distribué des tentes à des centaines de migrants. Ils entendent dénoncer le sort réservé à un millier de migrants, délogés d'un campement de Saint-Denis il y a une semaine, et qui sont à la rue depuis. Le député de la France insoumise Éric Coquerel était présent sur place hier.

Toute l'info sur

Le 20h

Ce rassemblement n'avait pas été autorisé. Les policiers ont donc reçu l'ordre de disperser la foule. S'en suit une poursuite dans Paris. Certains gestes de policiers dérangent comme ce croche-pied notamment. Un acte qui a choqué jusqu'au sommet de l'État et entraîné l'ouverture d'une enquête interne à la police, annoncée par le ministre de l'Intérieur lui-même. Les syndicats de policiers réagissent aussi. Plusieurs questions se posent ce soir. Quelle sera l'issue des enquêtes ouvertes ? Et que va-t-il advenir des centaines de migrants qui n'ont pas été relogés depuis l'évacuation de leur campement il y a une semaine ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : le taux d'incidence remonte en Allemagne, pour atteindre son niveau de mai

Grève à la SNCF : 8 trains sur 10 sur la ligne TGV Atlantique ce samedi

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.