Procès des émeutes de Beaumont-sur-Oise : le verdict

Procès des émeutes de Beaumont-sur-Oise : le verdict

La cour d'assises du Val-d'Oise a rendu ce vendredi son verdict dans l'affaire des émeutes après la mort d'Adama Traoré. Cinq personnes étaient jugées pour avoir tiré sur les forces de l'ordre. Deux d'entre elles ont été condamnées à douze ans de prison.

Des peines de douze ans de réclusion criminelle ont été prononcées à l'encontre de deux accusés aux assises du Val-d'Oise. Ils ont été reconnus coupables d'avoir été les auteurs de tirs contre les gendarmes lors des échauffourées consécutives à la mort d'Adama Traoré en 2016. Le frère de la victime Bagui Traoré fait partie des trois personnes acquittées. Adama Traoré, 24 ans, était mort le 19 mai 2016 dans les locaux de la gendarmerie de Persan (Val-d'Oise) peu après son interpellation. Problème de santé, bavure, ... L'événement avait déclenché plusieurs nuits d'affrontements intenses. Il fait encore l'objet d'une instruction, cinq ans après.

Toute l'info sur

Le WE

Plus de 70 membres des forces de l'ordre s'étaient porté partie civile. "C'est un soulagement que d'avoir entendu qu'on ne tire pas sur les forces de l'ordre. Et que quand on tire sur eux, il y a intention de les tuer et que c'est sévèrement condamné", rappelle Me Cathy Richard, avocate des gendarmes.

Parmi les 13 000 pièces du dossier, il y a la vidéo en tête de cet article que nous nous sommes procurée : celle de la caméra de l'hélicoptère de la gendarmerie au-dessus de Beaumont-sur-Oise, la première nuit d'émeutes. Les enquêteurs y ont relevé la présence de trois à quatre individus armés dont plusieurs ont fait feu. Dans la ligne de mire, il y avait les forces de sécurité au sol, parfois à 35 mètres seulement des assaillants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une voiture percute une terrasse de bar à Paris : un mort, six blessés 

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

EN DIRECT - JO de Tokyo : "Il n'y a aucun regret. Il y a cette médaille, c'est ce que je retiens", affirme Riner

Le ministre Alain Griset est convoqué au tribunal pour omission de déclaration de patrimoine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.