Que risquent ceux qui roulent sans permis ?

Que risquent ceux qui roulent sans permis ?

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - On estime aujourd'hui en France qu'au moins 770.000 conducteurs roulent sans permis. Un chiffre en constante augmentation. Que risquent-ils ? La loi est-elle suffisamment dissuasive ? Quelles sont les sanctions prévues ?

Le nombre de conducteurs sans permis augmente chaque année. Selon les derniers chiffres officiels de 2019, 770 000 conducteurs circulaient sans permis valide. Ces chiffres ne sont qu'une estimation, mais une certitude. Ces chauffards sans permis ne représentent que 2 % des automobilistes. Ils sont surreprésentés dans les accidents de la route. Ils sont impliqués dans 5% des accidents mortels et dans 4% des accidents corporels. Deux tiers de ces contrevenants n'auraient jamais passé l'examen, faute parfois de moyens financiers.

Toute l'info sur

Le 20h

Mais est-il possible d'acheter un véhicule sans être titulaire du permis de conduire ? "On peut effectivement acheter un véhicule, mais on ne pourrait pas l'immatriculer parce qu'on n'est pas détenteur du permis de conduire. Ou alors, on serait co-titulaire de la carte grise. Mais une personne qui n'a pas le permis de conduire ne peut plus immatriculer seul son véhicule", explique maître Rémy Josseaume, avocat au barreau de Paris, spécialisé dans l'exercice exclusif du droit routier et la défense des usagers de la route.

Il y a deux ans, on comptait 3 239 morts sur nos routes, dont 260 décès lors d'accident impliquant un conducteur sans permis, soit 8% des personnes tuées. Les peines encourues pour défaut de permis sont lourdes. Vous écoperez d'une amende forfaitaire de 800 euros lors de la première infraction. Au-delà, vous risquez jusqu'à un an de prison et 15 000 euros d'amendes. Beaucoup plus grave, en cas d'homicide involontaire, le défaut de permis est une circonstance aggravante qui peut entraîner jusqu'à 7 ans de prison.

Sur le même sujet

Lire et commenter