"SEPT A HUIT" - Meurtre de Gabby Petito : l'affaire qui passionne l'Amérique

"SEPT A HUIT" - Meurtre de Gabby Petito : l'affaire qui passionne l'Amérique

FAIT DIVERS – La mort de l'instagrameuse Gabby Petito déchaîne les passions de milliers d'internautes américains en quête de vérité. "Sept à Huit" retrace cette affaire.

Une histoire d’amour, des déchirements violents et, peut-être, un homicide, suivis en ligne par des milliers d’internautes. Jeune influenceuse new-yorkaise, Gabby Petito a été retrouvée morte mi-septembre dans un parc national américain où elle faisait étape lors d’un road-trip avec son fiancé. Depuis, des centaines d’internautes s’improvisent enquêteurs et procureurs dans une affaire qui ne cesse de prendre de l'ampleur aux États-Unis. Mais comment en est-on arrivé là ?  

Toute l'info sur

Sept à huit

L’histoire d’amour entre les deux jeunes gens commence en 2015, lors des années lycée. Gabby est passionnée par l’art et internet. Brian Laundrie est, lui, fan d’escalade et de dessin. Quatre ans plus tard, le couple s'installe chez les parents de Brian. Ils commencent alors à mettre en scène leur romance sur la Toile.

Une rupture de contact brutale

En juillet dernier, les deux individus, âgés d'une vingtaine d'années, partent – dans une camionnette aménagée – pour un voyage de 4 mois, direction l’ouest américain. Le jeune couple semble vivre un amour parfait, suivi à distance par leurs proches sur les réseaux. Plusieurs semaines après, fin août, le récit des jours heureux s’interrompt avec une ultime photo et un sms envoyés aux parents de la jeune fille. Sans nouvelle pendant plusieurs jours, la famille de Gabby tente alors de contacter Brian. Sans succès. Les parents du jeune homme de 23 ans ne répondent pas non plus. Inquiète de ce silence, la mère signale la disparation de sa fille et alerte la police et les médias. "C’est après 8 ou 9 jours que j’ai commencé à m’inquiéter. Ça ne peut pas être qu’un simple problème de téléphone. Je pense qu’elle en danger. Elle a besoin d’aide", témoignait-elle alors. 

Les policiers se rendent au domicile des Laundrie. Le van est retrouvé à l’intérieur de leur garage. Brian, lui aussi, est là, rentré seul début septembre. Le jeune homme et ses parents font valoir leur droit constitutionnel au silence et renvoient les enquêteurs vers leur avocat. Ce dernier se contente d’un communiqué laconique : "La famille Laundrie espère que les recherches pour retrouver Mlle Petito aboutiront et qu'elle sera bientôt réunie avec sa famille"

Une grosse dispute quelques jours avant la disparition

Les enquêteurs intensifient les recherches pour comprendre comment le voyage s'est terminé et pour quelle raison la jeune instagrameuse demeure introuvable. Rapidement, ils découvrent que le couple s’est disputé avant la disparition. Des policiers étaient même intervenus à la suite de l’appel d’un témoin prévenant qu'un "homme giflait sa femme". Le 12 août dernier, le couple a ainsi été filmé par la caméra embarquée d’un policier dans le centre du pays. "Je pleure parce que l’on s’est disputés toute la matinée. Pour des trucs personnels", se plaint alors Gabby Petito. "Certains jours, j’ai vraiment des crises d’angoisse. J’ai un blog et je construis un site. Ça me stresse vraiment et il ne pense pas que j’en suis capable. On s’est disputés toute la matinée et il ne voulait me laisser entrer dans la voiture. Je n’en peux plus, il m’épuise", déplore-t-elle en larmes. "J’aime Gaby. J’espère qu’elle ne s’est pas plainte de moi", rétorque son fiancé que la jeune fille reconnaît avoir frappé. 

Après plus d’une heure de réflexion et de discussion, les policiers concluent que Brian est la victime et que Gabby aurait porté les premiers coups. Ils décident de ne pas engager de poursuites mais leur demandent de se séparer pour la nuit. 

Lire aussi

Forte de ces découvertes, la police cherche à identifier les dernières étapes du couple. C'est une famille qui filme tous ses voyages qui va apporter un indice décisif. "En ressortant nos vidéos, on a remarqué que le van figurait dans l’une d’elles, datant du 27 août", relate la femme. "On n’arrivait pas à y croire. On a trouvé les images à minuit et trois minutes plus tard, nous étions au téléphone avec le FBI pour leur faire part de notre découverte". La séquence met en avant le véhicule, isolé dans un parc du centre du pays, apparemment sans personne autour. Ce témoignage clé, corroboré par d’autres, pousse les autorités à fouiller la zone. 

Une sinistre découverte

Après plusieurs jours de battue, le corps de Gabby Petito est découvert le 19 septembre dernier. L’autopsie conclut à un meurtre. Cette fois, les policiers décident d’aller interpeller Brian. Sauf que le jeune homme a disparu. Ses parents indiquent qu’il est parti camper quelques jours plus tôt. Une chasse à l’homme démarre. Pour l'heure, elle reste toujours infructueuse. Brian n’ayant pas été retrouvé, c’est sur ses parents que l’Amérique maintient sa pression. Chaque jour, des bouquets à la mémoire de Gabby leur sont livrés à leur domicile de North port (Floride) pour les faire craquer. Sans succès, jusqu'à maintenant.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Zemmour multiplie les attaques contre Le Pen, qui réplique

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.