Rixe mortelle à Boussy-Saint-Antoine : sept adolescents en garde à vue

Rixe mortelle à Boussy-Saint-Antoine : sept adolescents en garde à vue

Suite aux affrontements entre bandes qui ont coûté la vie à un adolescent de 14 ans mardi à Boussy-Saint-Antoine, sept jeunes ont été placés en garde en vue. La ville est désormais sous surveillance policière.

Depuis mardi soir, les abords de la piscine de Boussy-Saint-Antoine sont devenus une scène de crime. Moustapha Sahli, un agent municipal a assisté impuissant à cet affrontement ultraviolent, impliquant deux bandes rivales. Une soixantaine de jeunes qui se tapent à coups de barres de fer, tuant l'un deS leurs , un adolescent de 14 ans. "J'ai pris la main du petit, je lui ai demandé s'il m'entendait, s'il allait bien, il ne me répondait pas. Je me suis senti impuissant, j'ai pris mon téléphone et appelé les secours en leur demandant d'intervenir rapidement", témoigne l'agent.

Toute l'info sur

Le 20h

Dans cette ville paisible, le décès de ce collégien est dans tous les esprits. "Les jeunes comme ça, à leur âge, c'est très très grave. On est inquiet pour nos enfants", réagissent les riverains. La commune est en fait prise en étau entre deux autres villes, dont des bandes se vaut une détestation ancienne et totale, mais surtout gratuite. Les forces de l'ordre se sentent souvent impuissantes. "C'est la présence policière qui peut observer des regroupements de personnes. À ce moment-là, on contrôle et c'est là qu'on arrive à pouvoir éviter ce genre de drame", explique Guillaume Roux, secrétaire départemental de l'Essone du syndicat unité SGP Police FO.

D'après les enquêteurs, les suspects les plus âgés de 17 ans ont sans aucun scrupule laissé se battre les plus petits d'à peine 13 ans. Pour le maire d'Épinay-sous-Sénart, c'est désormais aux familles de jouer leur rôle. "C'est en coconstruisant à la solution que, dans les années qui viennent, le drame qui a eu lieu hier ne se reproduira plus. Et c'est notre objectif : plus jamais ça". Sept suspects restent en garde à vue, dont le meurtrier présumé de 15 ans qui s'est livré hier soir. Toute cette nuit, Boussy-Saint-Antoine restera sous surveillance.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les plus de 55 ans lundi, annonce Véran

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter