Salon-de-Provence : des tirs à l'arme de guerre près d'une école

Salon-de-Provence : des tirs à l'arme de guerre près d'une école

REPORTAGE - Dans le quartier des Canourgues à Salon-de-Provence, des individus cagoulés ont tiré à balles réelles à quelques mètres d'une école primaire. Il s'agirait d'une tentative d'intimidation faite sur un point de deal par un réseau de trafic concurrent.

Ce jeudi, des bulldozers et des tronçonneuses étaient en action toute la matinée pour détruire un point de deal dans le quartier des Canourgues à Salon-de-Provence. Il y a deux jours, une scène de guerre s'y est déroulée. Des hommes cagoulés pénètrent dans la cité et tirent à la kalachnikov avant de prendre la fuite. La scène se déroule à quelques mètres d'une école à 16h30, au moment de la sortie des classes.

Toute l'info sur

Le 20h

Il n'y a pas eu de victime, mais l’émotion est encore vive ce jeudi 9 septembre, alors que les parents récupèrent leurs enfants sous surveillance policière. On y ressent encore de la peur, mais aussi de la colère. Et pour cause, les enseignants alertent depuis deux mois sur le trafic qui se déroule à quelques encablures de la cour de récréation.

La mairie, elle, réagit ce matin en sortant les engins de chantier et lance une opération coup de poing pour chasser les dealers du secteur. Selon Nicolas Isnard, maire (LR) de Salon-de-Provence, ce lieu sera complètement ouvert à la vision des habitants, des policiers et celle des caméras de vidéo protection. Mais dans la lutte contre les trafiquants, ces opérations n'auraient qu'un effet limité selon la plupart des habitants rencontrés par nos journalistes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : un échange entre Emmanuel Macron et Joe Biden "dans les tout prochains jours"

L'Australie avait de "profondes et sérieuses réserves" concernant les sous-marins français, riposte son gouvernement

EN DIRECT - L'assouplissement du pass sanitaire "probablement" au menu d'un conseil de défense mercredi, selon Attal

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

Olivier Véran dessine les contours d'un pass sanitaire différencié selon les territoires

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.