Violences conjugales : le ministère de la Justice teste la réalité virtuelle pour éviter les récidives

Violences conjugales : le ministère de la Justice teste la réalité virtuelle pour éviter les récidives

La réalité virtuelle pour lutter contre les violences conjugales. C'est le pari du nouveau dispositif présenté vendredi par le ministre de la Justice. Les hommes violents peuvent-ils comprendre en se mettant à la place de leurs victimes ?

Masques sur les yeux, casques sur les oreilles, en quelques secondes, le ministre de la Justice et quelques magistrats sont immergés dans une réalité virtuelle mais terrible, une femme confrontée à la violence de son conjoint. Les scènes vous portent dans le huis clos de l'agresseur, de la victime et de leurs enfants, spectateurs de cette dispute.

Toute l'info sur

Le WE

Dans un premier temps, ce film de douze minutes est destiné à une trentaine d'hommes , poursuivie ou condamnée pour des faits de violences conjugales. L'objectif est de leur faire voir la réalité de leur violence, du point de vue de la femme agressée ou de l'enfant. Le dispositif vient d'Espagne où il est utilisé sur des hommes violents dans une prison catalane pour prévenir la récidive.

Les résultats sont prometteurs même si l'outil n'est pas suffisant à lui tout seul. Mais les associations de victimes restent plutôt sceptiques en France. Elles s'interrogent notamment sur l'aspect "représentation" du dispositif. L'important pour les victimes est d'être protégé. L'objectif est d'éviter à tout prix la récidive. L'expérimentation française sera menée à Meaux, Lyon et Villepinte.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.