Beauvais : Jean Castex veut "continuer à aller chercher" les dealers "sur leur terrain"

Beauvais : Jean Castex veut "continuer à aller chercher" les dealers "sur leur terrain"

FAIT DIVERS - Le Premier ministre, Jean Castex et le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin se sont rendus ce vendredi matin à Beauvais (Oise), ville en proie à des violences nocturnes. Six personnes ont été interpellées au cours de ces dernières heures.

"Rien ne restera impuni, le dernier mot sera toujours à la loi. Nous ne sommes pas simplement là pour compatir, nous sommes là pour agir", a promis Jean Castex ce matin aux policiers de l'Oise et aux élus locaux. Le Premier ministre était en déplacement ce jour aux côtés de Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur dans la ville de Beauvais, théâtre depuis dimanche de violences nocturnes répétées avec notamment des poubelles et des véhicules incendiés, du mobilier urbain dégradé et des tirs de mortiers.

Selon la maire de la Ville, Caroline Cayeux, ces événements seraient des représailles aux récentes opérations de lutte anti-drogue, notamment dans les quartiers Saint-Jean et Argentine. "Il faut continuer à aller les chercher sur leur terrain qui est celui des trafics, des stupéfiants", a martelé le chef du gouvernement. "On comprend que ça ne leur fasse pas plaisir, qu'il réagisse, parfois de façon violente, mais il faut continuer."

Lire aussi

3 policiers blessés, plusieurs interpellations

Dimanche soir, les pompiers avaient été pris à partie alors qu'ils intervenaient pour éteindre plusieurs départs d'incendies. Trois policiers ont été  blessés au cours de cette même soirée. Un mineur âgé de 16 ans a été interpellé, avant d'être finalement relâché quelques heures plus tard, "sa participation aux faits de dimanche soir n’ayant aucunement pu être établie par l’enquête", avait précisé à LCI la procureure de la République de Beauvais Caroline Tharot.

Lundi soir, la ville a connu de nouveaux incidents. Le lendemain, un renfort de 64 CRS était déployé sur place. Jean Castex a annoncé ce vendredi que "dix policiers" supplémentaires arrivaient dès ce vendredi sur le terrain. 

Dans le même temps, le parquet de Beauvais indiquait à LCI que six personnes avaient été interpellées ces dernières heures. "Quatre personnes ont été interpellées jeudi soir et deux ce vendredi matin. Elles ont  été placées en garde à vue. Toutes sont majeures", a détaillé la procureure Caroline Tharot.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Les premiers enseignants de plus de 50 ans "vaccinés dès la semaine prochaine"

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

Funérailles du prince Philip : avec ou sans Meghan et Harry ?

Lire et commenter