Violences urbaines à Lyon : information judiciaire ouverte après l'accident d'un jeune à scooter

Violences urbaines à Lyon : information judiciaire ouverte après l'accident d'un jeune à scooter

ENQUÊTE - Une information judiciaire a été ouverte dans le cadre de l'accident de scooter d'un adolescent de 13 ans à Lyon, le 3 mars dernier. Des violences urbaines avaient secoué le quartier de la Duchère, dans le 9e arrondissement au lendemain des faits.

Une information judiciaire a été ouverte après l'accident de scooter d'un adolescent dans le quartier de La Duchère, à Lyon. Le jeune homme de 13 ans avait perdu le contrôle de son deux-roues. Certains jeunes du quartier ont accusé la police d’être responsable et des violences urbaines avaient éclaté dans le quartier du 9e arrondissement de Lyon.  

"Les premières investigations [...] ont permis de recueillir des témoignages qui s'avèrent contradictoires, certains évoquant l'implication d'un véhicule dans la survenance de l'accident, d'autres faisant état d'une chute ne résultant pas de l'intervention d'un véhicule tiers", écrit dans un communiqué le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet.

"En l'état, et alors que de nombreuses investigations doivent encore être conduites, le parquet de Lyon a décidé de procéder à l'ouverture d'une information judiciaire afin que ces investigations puissent être menées de manière contradictoire", poursuit le magistrat. L'information judiciaire a été ouverte des chefs de blessures involontaires aggravées par un délit de fuite et de non-assistance à personne en danger.

L'enquête a été confiée à deux juges d'instruction du tribunal judiciaire  de Lyon. 

Un homme dans le coma

Ce vendredi, l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait été saisie par le parquet pour faire la lumière sur les circonstances de l'accident de ce mineur qui circulait sans casque le 3 mars à La Duchère. Des jeunes du quartier assurent que le scooter était poursuivi par une voiture de police banalisée, ce que la préfecture et une source policière ont formellement démenti.

Le grand frère de la victime, Hamza Cherifi, a indiqué à avoir connaissance de deux témoignages qui indiquent que le conducteur a été poussé. Ces deux personnes ont été entendues par les enquêteurs, selon lui. Le jeune homme, qui souffre d'un traumatisme crânien, se trouve toujours dans le coma, dans un état stable selon son frère. "L'endroit n'était pas filmé mais, on espère que la vidéo-surveillance permettra de remonter le parcours de la voiture", ajoute Hamza Cherifi.

Lire aussi

Une source policière affirme de son côté qu'un autre témoignage "au plus près de l'action", a vu que "le jeune faisait du rodéo tout seul et qu'il  est tombé tout seul". "Aucun collègue n'était sur place, c'est une certitude". L'accident avait été suivi de violences urbaines à la Duchère, avec des répliques les soirs suivants dans les villes voisines de Rillieux-la-Pape et Bron.

Pour l'avocat de la famille du mineur, ses proches "attendaient une preuve  du parquet que l'enquête serait sérieuse, ils l'ont. C'est bien." "Ils ont vraiment voulu calmer tout ce qui pouvait être mouvement de rue, ils ont confiance dans la justice et sont au chevet de leur enfant", ajoute Me Frédéric Doyez.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les plus de 55 ans lundi, annonce Véran

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter