VIDÉO - Vols, violences... Le centre-ville de Nantes face à une explosion de la délinquance

VIDÉO - Vols, violences... Le centre-ville de Nantes face à une explosion de la délinquance

INSÉCURITÉ - Alors que la sixième ville de France a connu, ces dernières années, une importante hausse démographique, la délinquance semble avoir augmenté en même temps. L'émission de TF1 "Sept à Huit" a enquêté sur le quotidien des riverains et des forces de l'ordre locales.

Depuis deux ans, dans le centre-ville de Nantes, vols et agressions enveniment le quotidien des habitants. En 2019, les vols avec violence ont augmenté de 23% à Nantes, alors qu'ils sont en baisse au niveau national. Et depuis un an, le nombre de gardes à vue pour délinquance en centre-ville a augmenté de 35%. 

La sixième ville de France (315.000 habitants en 2018), réputée pour sa qualité de vie et son attractivité, a attiré 45.000 personnes depuis cinq ans sur l'ensemble de la métropole. Mais cette augmentation démographique n'a pas été suivie de hausses proportionnelles des effectifs de l'État, localement, en matière de justice ou de police. "Sept à Huit" mène l'enquête dans la vidéo en tête de cet article.

Toute l'info sur

Sept à huit

En septembre dernier néanmoins, 42 policiers supplémentaires ont été affectés à Nantes. Mais la mairie et les syndicats de police estiment ce renfort insuffisant. Alors, pour prêter main forte aux agents, la municipalité a fait installer 104 caméras de vidéosurveillance. 15 opérateurs travaillent en coordination avec les patrouilles sur le terrain et la mairie a prévu d'ajouter une trentaine de caméras. À titre de comparaison, Nice (340.000 habitants), la ville la plus équipée de France, en compte 2600.

Des commerces cambriolés ou braqués

Depuis un an et demi, les agents observent une délinquance qui s'organise. L'un d'eux explique à TF1 que "généralement, ceux qui font les deals le jour deviennent pickpockets la nuit". L'homme revient aussi sur l'une des "techniques des pickpockets : faire ami-ami avec les étudiants, danser avec et, avec une main, essayer de récupérer le téléphone ou le portefeuille" de leur victime. 

Il y a un an, Antoine, directeur d'un bar du centre-ville de Nantes, s'est fait cambrioler en pleine nuit alors que son établissement était fermé. "Ils ont attrapé la bouche d'égout pour la jeter dans la porte d'entrée et la casser", nous précise-t-il. La nuit du cambriolage, ce sont des voisins, réveillés par le bruit, qui ont appelé la police et filmé la scène. Les intrus n'ont finalement rien volé, faute d'argent dans la caisse, et ont pris la fuite avant l'arrivée de la police.

Le restaurateur évoque un phénomène "récurrent". "Il y a eu, dans le centre de Nantes, à 150 mètres à la ronde, entre 12 et 15 établissements visés au cours des six derniers mois", poursuit-il. Les faits lui donneront raison : au lendemain de ses propos, une bijouterie s'est fait braquer, pour un préjudice de 300.000 euros. 

Je ne m'y attendais vraiment pas- Une victime de vol à Nantes

Pour prendre la mesure du problème, les équipes de Sept à Huit ont décidé de filmer en caméra cachée un soir de semaine, à 20h, dans l'hypercentre de Nantes. Au bout de quelques minutes, dans un hall de gare, un homme semble avoir perdu des affaires. "J'avais un sac à dos noir", explique-t-il après s'être fait voler. "Je ne m'y attendais vraiment pas. J'avais le dos tourné, ils en ont profité."

Dix minutes plus tard, nos équipes empruntent le tram de la ville, embarquant derrière deux individus, qu'un passager reconnait immédiatement. "J'en connais un, il m'avait volé un truc la dernière fois. C'est pour ça que je l'ai reconnu", nous confie-t-il.

Lire aussi

Une jeune Nantaise, Romane, a pour sa part été agressée quatre fois au cours des deux dernières années. "Depuis un an, il y a vraiment eu une augmentation hallucinante" de la délinquance, constate-t-elle. "Et en quelques mois, ça a été exponentiel. (...) Ce n'était pas comme ça au début", lorsqu'elle s'est installé dans la ville, poursuit-elle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Passe d'armes entre Marion Maréchal et Marine Le Pen au sujet d'Éric Zemmour

EN DIRECT - Covid-19 : les hospitalisations en baisse de 12% sur une semaine

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Que font Eric Zemmour et Marion Maréchal en Hongrie ?

230.000 euros de dommages et intérêts pour une coupe de cheveux ratée

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.