A Metz, trois personnes mises en examen pour recel d'apologie du terrorisme

A Metz, trois personnes mises en examen pour recel d'apologie du terrorisme

Justice
DirectLCI
MIS EN EXAMEN - Ils avaient notamment partagé des vidéos faisant l'apologie du djihad. Trois personnes ont été mises en examen vendredi à Metz pour apologie du terrorisme.

Trois personnes, dont un mineur, ont été mises en examen vendredi pour recel d'apologie du terrorisme pour avoir partagé des vidéos en ligne, a indiqué samedi le procureur de la République de Metz. "Les trois mis en examen ont été placés sous contrôle judiciaire", a précisé Christian Mercuri, qui s'est refusé à tout commentaire "sur le fond". 

Selon France Bleu Lorraine Nord, qui a révélé l'affaire, le mineur, âgé de 17 ans, est soupçonné d'avoir, à l'automne dernier, "partagé des vidéos, téléchargées sur son téléphone portable, qui font l'apologie du jihad". Le mineur et les deux autres mises en examen, "sa soeur et son beau-frère", âgés de 25 et 30 ans, "habitent dans l'agglomération messine" et "nient toute radicalisation", avance France Bleu, qui ajoute que l'adolescent remis en liberté sous contrôle judiciaire a été "sorti de son environnement familial". "Un autre de ses frères a été fiché S", selon la radio.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter