Accusation de viol contre Darmanin : "Ce dépôt de plainte démontre l'intention de nuire", dénonce son avocat

DirectLCI
RÉACTION - Le parquet de Paris a rouvert une enquête sur une accusation de viol visant le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin pour des faits de 2009. Contacté par LCI, son avocat Me Pierre-Olivier Sur dénonce une "intention de nuire".

"Ce dépôt de plainte, neuf ans après les faits alors que Gérald Darmanin vient d'être nommé ministre, démontre l'intention de nuire". L'avocat du ministre des Comptes publics, Me Pierre-Olivier Sur, a vivement réagi aux accusations de viol qui pèsent sur son client.  Ces "accusations (...) ne résistent ni à l'analyse des faits, ni à l'application du droit", abonde-t-il sur LCI.


Selon les informations du Monde, confirmées à LCI de source judiciaire, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire le 22 janvier dernier à l'encontre de Gérald Darmanin. Le ministre de l'Action et des comptes publics est visé par une plainte pour viol déposée en juin 2017 par une femme, Sophie P.


Une enquête préliminaire avait déjà été ouverte juste après le dépôt de cette plainte avant d'être classée sans suite pour "absence d'infraction". "La plaignante n'ayant pas répondu aux convocations des enquêteurs, cette procédure a fait l'objet d'un classement sans suite le 11 juillet 2017", précise une source judiciaire à LCI.

Vous pouvez me faire confiance sur le fait que notre procès en dénonciation calomnieuse sera mené jusqu'au boutMaitre Pierre-Olivier Sur, avocat de Gérald Darmanin

Dans le sillage de l'affaire Weinstein, c'est le ministre lui-même qui avait révélé à la mi-janvier avoir été visé par une enquête au printemps 2017, affirmant sur franceinfo avoir été l'objet d'accusations "d'abus de faiblesse, d'abus de pouvoir, voire de viol". Gérald Darmanin avait alors affirmé avoir déposé une plainte en dénonciation calomnieuse pour répondre à des allégations "infâmes".  "Vous pouvez me faire confiance sur le fait que notre procès en dénonciation calomnieuse sera mené jusqu'au bout", a ajouté son avocat à LCI.


Selon le journal Le Monde, cette femme âgée de 46 ans s'était adressée en 2009 à Gérald Darmanin, alors jeune chargée de mission au service des affaires juridiques de l'UMP, pour tenter de faire annuler une condamnation prononcée à son encontre en 2004 pour des faits de chantage et d'appels malveillants contre un de ses anciens compagnons.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter