Qui sont Iskander Makhmudov et Fahkad Akhmedov, les deux oligarques russes ayant fait affaire avec Alexandre Benalla ?

Justice

Toute L'info sur

Benalla, l'affaire sans fin

PORTRAITS - Selon les révélations de Mediapart, Alexandre Benalla a négocié des contrats avec deux oligarques russes ces derniers mois : Iskander Makhmudov et Fahkad Akhmedov. Qui sont ces deux milliardaires proches de Vladimir Poutine qui ont fait appel à Alexandre Benalla pour assurer leur sécurité en France et en Europe ?

Peu d'informations circulent sur les deux oligarques russes qui ont confié leur sécurité à Alexandre Benalla. Pourtant, tous deux sont proches de Vladimir Poutine et figurent en bonne position dans les classements des Russes les plus riches. L'ancien collaborateur de l'Elysée a passé son premier contrat avec Iskander Makhmudov, alors qu'il était encore en poste auprès du président de la République Emmanuel Macron, pour un montant de plus d'un million d'euros.

Iskander Makhmudov a fait fortune avec l’Ural Mining and Metallurgical Company (UMMC), une compagnie regroupant plusieurs dizaines d’entreprises du secteur minier qu'il a fondé et 1999 et dont il est toujours président. Cet homme de 55 ans, né à Bouchara, dans l’actuel Ouzbékistan est soupçonné soupçonné par plusieurs magistrats européens "d’accointances avec l’un des pires groupes criminels moscovites", Izmaïlovsky, selon Mediapart.

Lire aussi

Iskander Makhmudov possède plusieurs propriétés en France : un château à Soings-en-Sologne, des terrains de chasse vers Blois, et une villa à Ramatuelle, près de Saint-Tropez. Il détient également l’équipe féminine de basket de l’UMMC Iekaterinbourg, l'une des plus titrées en Russie.

Akhmedov, propriétaire du 2e plus grand yacht du monde

Le second homme d'affaire russe avec lequel Alexandre Benalla a fait affaire selon Mediapart est Farhkad Akhmedov. Pour 980.000 euros, ce proche de Vladimir Poutine a chargé l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron d'assurer sa protection et celle de ses enfants lors de ses séjours en France, en Suisse, et dans d'autres pays d'Europe. Toujours selon Mediapart, Farhkad Akhmedov est apparu en janvier 2018 dans la "'Putin list', un inventaire de plus de 200 noms de l’élite russe (114 politiciens russes et 96 oligarques) compilé par le Trésor américain, en marge d’une loi de sanctions visant alors à punir la Russie, accusée d’ingérence dans l’élection présidentielle américaine de 2016". 

Agé de 63 ans et originaire d'Azerbaïdjan, Farhkad Akhmedov a fait fortune avec la société pétrolière et gazière Northgas dont il a revendu ses parts en 2012. Mediapart écrit également qu'il a siégé au Conseil de la Fédération entre 2007 et 2010, chambre haute du Parlement russe. L’oligarque dont la fortune estimée à 1,2 milliard d’euros avait été mise en lumière par son récent divorce est le propriétaire du deuxième plus grand yacht du monde, le Luna, amarré à Dubaï. Il l’avait racheté à Roman Abramovich, un autre oligarque russe proche du Kremlin, actuel propriétaire du club de football de Chelsea. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter