Affaire Benalla : l'Elysée lance une procédure de licenciement

Justice
DirectLCI
JT 13H - Après avoir frappé un manifestant le 1er mai 2018, Alexandre Benalla s'est procuré les images de la vidéosurveillance de la scène auprès de la préfecture de police de Paris. Un geste strictement interdit par la loi.

Alexandre Benalla a été filmé en train de frapper violemment un manifestant en marge du défilé du 1er mai. Alors que la justice a pris l'affaire en main, l'Elysée cherche une manière de se défaire de son collaborateur sans avoir l'air de céder à la pression ou à la polémique. L'homme et son comparse, Vincent Carse, sont actuellement en garde à vue tandis qu'Emmanuel Macron n'a rien changé à son agenda. Selon le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, la décision de la présidence de lancer une procédure de licenciement est justifiée par toutes les informations reçues sur cette affaire.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 20/07/2018 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 20 juillet 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter