VIDÉO - Affaire Daval : "Nous voulions la vérité, nous l’avons eue, c’est tout ce qui compte", confie la mère d'Alexia après la reconstitution

Justice

Toute L'info sur

Mort d'Alexia Daval : son mari Jonathann revient sur ses aveux

RECONSTITUTION – La mère d’Alexia Daval, 27 ans, tuée par son conjoint en octobre 2017, a exprimé son soulagement après que Jonathann Daval a reconnu avoir brûlé le corps de la défunte, levant ainsi l'une des dernières zones d'ombre sur cette affaire.

Une reconstitution judiciaire de plusieurs heures entre le pavillon de Gray-la-Ville en Haute-Saône au Bois d'Esmoulins, où le corps de la jeune femme avait été découvert partiellement brûlé le 28 octobre 2017. Ce lundi matin, à l’occasion de la reconstitution du meurtre d’Alexia Daval, son époux et principal suspect Jonathann a reconnu avoir brûlé sa femme dans un bois après avoir lui avoir donné la mort. 


"Nous voulions la vérité, nous l'avons eue, c’est tout ce qui compte. C'était très long, très difficile à obtenir. Mais avec le savoir-faire de tout le monde, nous y sommes parvenus. C'est tout ce qui comptait pour moi. Pour la mémoire d'Alexia", a réagi la mère d’Alexia Daval à l’issue de ce moment particulièrement éprouvant. 


Depuis l'aube, Jonathann Daval a participé à la reconstitution en présence de la famille d'Alexia : ses parents, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, ainsi que sa sœur Stéphanie et son beau-frère Grégory Gay, entourés de leurs avocats. A son arrivée à Gray-la-Ville, Isabelle Fouillot, très éprouvée, avait dit espérer que cette reconstitution ferait "bouger les choses" et que face à la famille d'Alexia, Jonathann Daval serait amené à "parler davantage". 

"Le pardon ça viendra un peu plus tard"

La mère d'Alexia Daval a ajouté, dans ce témoignage très touchant: "Moi je le connais bien Jonathann, je sais qu’il nous aime. Que nous aussi on a eu des liens très forts avec lui. Voilà, c’était pas facile mais on y est parvenu. Voilà. Alexia va peut-être pouvoir reposer un peu en paix maintenant". 


Au cours de la reconstitution, Jonathann Daval s'est adressé à ses beaux-parents. "Il nous a demandés pardon", indique la mère d'Alexia. Et concernant cet éventuel pardon, la maman endeuillée déclare : "C’est tellement dur pour l’instant… On l’a aimé. Le principal pour l’instant c’est d’avoir la vérité. Le pardon ça viendra un peu plus tard". 


Concernant un éventuel pardon, la maman endeuillée déclare : "C’est tellement dur pour l’instant… On l’a aimé. Le principal pour l’instant c’est d’avoir la vérité. Le pardon ça viendra un peu plus tard. Chaque chose en son temps". 


Les explications du mari, qui a multiplié les revirements depuis son interpellation trois mois après le meurtre, étaient très attendues.  Arrêté à la stupeur générale en janvier 2018 après avoir campé pendant des mois le rôle du veuf éploré, Jonathann Daval, discret informaticien de 35 ans avait avoué le meurtre en garde à vue, acculé par des éléments accablants (relevés du "tracker" sur son véhicule professionnel, fragment de drap du couple retrouvé près du corps...).


Il était ensuite revenu sur ses aveux, accusant son beau-frère et invoquant un "complot familial". Avant de reconnaître, devant sa belle-mère,  avoir étranglé son épouse lors d'une violente dispute.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter