Affaire Epstein : enquête ouverte en France pour "viols" et "agressions sexuelles"notamment sur des mineures

Justice

Toute L'info sur

Jeffrey Epstein, le milliardaire qui exploitait sexuellement des mineures

JUSTICE - La justice française va, elle aussi, enquêter sur Jeffrey Epstein. Le parquet de Paris a annoncé ce vendredi l'ouverture d'une enquête pour "viols" et "agressions sexuelles", notamment sur des mineures.

Il y aura bien un volet français dans la tentaculaire affaire dite "Epstein" Dans un communiqué, le procureur de Paris, Rémy Heitz annonce ce vendredi avoir ouvert une enquête pour "viols" et "agressions sexuelles", notamment sur des mineurs. 

Il précise que les investigations, confiées à l'Office central de répression des violences faites aux personnes, auront pour objet de mettre au jour d'éventuelles infractions commises non seulement sur le territoire national, mais aussi à l'étranger au préjudice de victimes françaises ou à l'encontre d’auteurs de nationalité française", explique le procureur dans un communiqué.

Voir aussi

Saisi fin juillet, le parquet de Paris assurait, jusque là, poursuivre ses "vérifications" et "échanges" avec les autorités américaines avant de décider ou non d'ouvrir une enquête. C'est désormais chose faite. La question sera de savoir si Jeffrey Epstein a fait des victimes françaises ou commis des actes répréhensibles par la loi, sur le territoire français. L'ouverture de cette enquête était "une nécessité" s'est félicité sur LCI Yves Crespin, avocat de l'association L'Enfant bleu, enfance maltraitée. 

Lire aussi

Cette semaine, "Innocence en Danger" affirmait avoir reçu une dizaine de témoignages de victimes présumées ou de témoins, après son appel qui avait suivi l'arrestation du financier américain. "Je pense qu'il y a deux ou trois témoins" dans les dix témoignages reçus, a précisé Mme Sellier, les autres émanant de victimes. Ces dernières "ne sont peut-être pas toutes françaises, mais ce qui s'est passé a été commis sur le sol français, et probablement par des Français", indiquait la présidente de cette association de protection de l'enfance.

Voir aussi

Dans un témoignage datant de 2011 mais récemment rendu public aux Etats-Unis, Virginie Giuffre Roberts, une plaignante accusait, le financier et jet-setter d'avoir abusé de très jeunes Françaises qui lui avaient été envoyées comme "cadeau d'anniversaire surprise". 

"Jeffrey se vantait (...) qu'elles avaient 12 ans et qu'elles avaient été amenées de France parce qu'elles sont très pauvres et que leurs parents avaient besoin d'argent", indiquait cette plaignante dans une déposition.  Selon des médias anglo-saxons, elle assurait également que ces jeunes filles avaient été envoyées aux Etats-Unis par un ancien proche d'Epstein, le Français Jean-Luc Brunel.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter