Affaire Fiona : la demande de remise en liberté de Cécile Bourgeon une nouvelle fois rejetée

Affaire Fiona : la demande de remise en liberté de Cécile Bourgeon une nouvelle fois rejetée
Justice

Toute L'info sur

Mort de Fiona : peine alourdie en appel pour la mère

JUSTICE - La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Riom a examiné mardi une nouvelle demande de remise en liberté de la mère de la petite Fiona dont le corps n'a jamais été retrouvé. La décision a été rendue ce mercredi : Cécile Bourgeon reste en prison.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Riom a une nouvelle fois rejeté ce mercredi la demande de remise en liberté de Cécile Bourgeon, qui demandait à comparaître libre lors de son futur procès en appel.  Le 11 janvier dernier, la justice avait déjà rejeté sa première demande en raison de possibles "pressions sur les témoins" et la nécessité d'une "protection des indices". Car le corps de la petite Fiona n'a jamais été retrouvé. 

Le premier procès en novembre n'avait pas permis de faire la lumière sur les circonstances de la mort de la fillette de 5 ans, ni sur l'endroit de la sépulture. Cécile Bourgeon avait été acquittée des violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Mais elle avait été condamnée à cinq ans de prison pour quatre délits, notamment la non-assistance à personne en danger et le recel de cadavre. Le beau-père de Fiona, Berkane Makhlouf, avait lui été reconnu coupable des violences mortelles et écopé de 20 ans de prison. Un verdict incompréhensible pour l'avocat général qui avait demandé une peine maximale - 30 ans - et similaire pour les deux accusés. Il avait fait appel pour les deux accusés qui seront jugés devant la cour d'assises de la Haute-Loire, à une date qui n'a pas été fixée.

"Décision incompréhensible"

Les avocats de Cécile Bourgeon ont vivement réagi ce mercredi en dénonçant "une décision incompréhensible" devant une "injustice flagrante". "La chambre de l'instruction se prononce en effet comme si la cour d'assises n'avait pas acquitté Cécile Bourgeon fin novembre. La Cour de cassation que nous saisissons immédiatement saura, sans aucun doute, sanctionner ce nouveau mépris pour le 'peuple juge'", ont déclaré Mes Portejoie dans un communiqué en annonçant une nouvelle demande de mise en liberté déposée ce jour.   

En vidéo

JT WE - Procès Fiona : 5 ans de prison pour la mère, 20 ans pour le père, un verdict surprenant

En vidéo

Affaire Fiona : Cécile Bourgeon reste en prison

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent