Affaire Gabriel Matzneff : le parquet ouvre une enquête pour viols sur mineur

Affaire Gabriel Matzneff : le parquet ouvre une enquête pour viols sur mineur

ENQUETE - Suite à la parution du livre Vanessa Springora, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris vendredi 3 décembre pour des faits de viol sur mineur. Le procureur indique qu'il s’emploiera à retrouver d'autres victimes de l'écrivain, pédocriminel présumé. La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa a appelé les éventuelles victimes "à se rapprocher de la justice".

Alors que le livre de Vanessa Springora, Le Consentement, est sorti en librairie hier jeudi 2 décembre, le parquet de Paris a annoncé ce vendredi l'ouverture d'une enquête pour des faits de viols commis sur la personne d'un mineur de 15 ans. L'homme décrit dans le livre-témoignage de la directrice des Editions Julliard n'est autre que l'écrivain Gabriel Matzneff, lauréat du prix Renaudot de 2013. Vanessa Springora raconte alors la relation sous emprise qu'elle a entretenue avec le quinquagénaire, alors qu'elle n'avait que 14 ans. 

"Au-delà des faits décrits par Vanessa Springora dans son livre, les investigations, confiées à l'Office central de répression des violences faites aux personnes, s'attacheront à identifier toutes autres victimes éventuelles", indique le procureur de la République Rémy Heitz dans un communiqué. 

Toute l'info sur

L’affaire Gabriel Matzneff, écrivain accusé de pédocriminalité

Lire aussi

Vendredi 3 décembre, face à Elizabeth Martichoux sur LCI, la député de LFI Clémentine Autain a estimé que le parquet devait se saisir de l'affaire, quand bien même les faits étaient prescrits. C'est pour cette raison que le parquet de Paris cherche des faits qui ne seraient pas prescrits à l'heure qu'il est et donc d'autres victimes, qui auraient été abusées plus tard que Vanessa Springora. 

En vidéo

Clémentine Autain sur l'affaire Matzneff et le livre "Le consentement"

Après la déclaration du procureur, les secrétaires d'Etat ont appelé "solennellement", dans un communiqué, "toutes les personnes ayant connaissance d'actes pédocriminels commis dans cette affaire ou dans d'autres à se manifester auprès de la justice pour que justice soit rendue". Les ministres ont rappelé que le gouvernement avait fait allonger le délai de prescription à 30 ans pour le crime de viol sur mineurs dans la loi Schiappa d'août 2018.

Gabriel Matzneff, écrivain adulé dans les années 80 puis plus discret depuis le début du siècle avant un retour à la lumière avec le prix Renaudot en 2013, n'a jamais caché ses penchants pédo-criminels. Dans cette affaire, il y a la question du consentement sexuel, une nouvelle fois relancée, mais aussi celle de la complicité de la scène littéraire et culturelle de l'époque. Sur les réseaux sociaux, une interview sortie des archives de Gabriel Matzneff par le journaliste Bernard Pivot en 1990 a créé la polémique. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit lentement dans les services de réanimations

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

EN DIRECT - Mort de Diego Maradona : l'icône du football argentin a été enterré à l'issue d'une cérémonie privée

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

Lire et commenter