Affaire Weinstein : la justice rejette le projet controversé d'accord à l'amiable

Harvey Weinstein au tribunal correctionnel de Manhattan à New York le 24 février 2020
Justice

ETATS-UNIS - Un juge fédéral New-Yorkais a rejeté ce mardi un projet qui entendait mettre fin aux poursuites au civil contre Harvey Weinstein. La proposition très contestée prévoyait la création d'un fond d'indemnisation de 19 millions de dollars.

Pas de répit pour Harvey Weinstein. La justice américaine a rejeté ce mardi une proposition d'accord qui visait à mettre fin aux plaintes au civil contre l'ex-producteur. Il proposait de créer un fond d'indemnisation de 19 millions de dollars en l'échange de l'abandon d'une action collective et d'une plainte déposée en février 2018 contre l'ancien patron de la Weinstein Company. 

Dans cette procédure, il est accusé d'avoir exigé des faveurs sexuelles de certaines employées avec la complicité de sa société.  Les avocats Douglas Wigdor et Kevin Mintzer, représentant certaines des victimes, se sont montrés "satisfaits" de la décision du juge Hellerstein. Ils saluent que "cette proposition unilatérale" ait été "rapidement rejeté". 

Une proposition controversée

La proposition d'accord, validée le 1er juillet dernier par la procureure de l'Etat de New-York, avait suscité un important débat outre Atlantique. Certaines victimes s'en réjouissaient quand d'autres le rejetaient en bloc. Par ailleurs, certains avocats déploraient qu'Harvey Weinstein n'y acceptait aucune responsabilité pour ses actes. Ce dernier n'aurait pas non plus participé directement à l'indemnisation des victimes (le fond aurait été alimenté par des sociétés d'assurance du producteur). 

Lire aussi

L'affaire Weinstein a éclaté en 2017, le producteur de 68 ans étant accusé d'agressions sexuelles et de harcèlement par une centaine de femmes. 

Toute l'info sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Elle a donné naissance au mouvement #MeToo qui tente de dénoncer les abus sexuels des hommes. L'ancien Hollywood purge actuellement une peine de 23 ans de prison après avoir été reconnu coupable d'un viol et d'une agression sexuelle par un jury de New-York en février dernier.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent