Affirmant avoir reçu des menaces de mort sur Facebook, Florian Philippot porte plainte

Florian Philippot.
Justice

ENQUETE - Le président des Patriotes a annoncé ce samedi soir le dépôt de deux plaintes. Elles font suite à des menaces de mort reçues sur son Facebook.

La messagerie Facebook de Florian Philippot entre les mains de la justice. Le président des Patriotes a annoncé samedi soir le dépôt de deux plaintes à Paris pour des menaces de mort reçues via des messages privés sur le réseau social.

"J'ai reçu des menaces de deux personnes différentes en quelques semaines", a expliqué le responsable politique, confirmant une information de Closer. Des menaces dont il ignore l'identité des auteurs : "Je ne connais aucun des deux", a-t-il précisé.

Lire aussi

En vidéo

Le 5 janvier, Florian Philippot était l'invité politique de LCI Matin

"Ça vient de cercles d'extrême droite"

Dans le premier cas, un seul message, dont "le vocabulaire laisse penser que ça vient de cercles d'extrême droite" lui a été adressé. Dans le deuxième cas, il s'agit "d'une série de messages, sur plusieurs jours". 

L'ancien cacique du Front national a déposé une première plainte "courant janvier", puis une seconde vendredi. "En général je ne porte pas plainte quand il s'agit d'injures mais pour des menaces physiques ou de mort, si", a précisé celui qui bénéficie d'une protection policière.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter