Agression d'un malvoyant et de son accompagnateur à Paris : le conducteur de la voiture jugé en juillet

Justice
JUSTICE - Le conducteur de l'Audi noire qui avait été placé en garde à vue mercredi dans le cadre de l'enquête ouverte des chefs de violences sans incapacité et violences sur personne vulnérable sera convoqué au tribunal correctionnel en juillet prochain. Pour ces faits, il encourt une peine maximale de trois ans d'emprisonnement.

Les internautes avaient débuté une chasse à l'homme sur les réseaux sociaux après la diffusion de la vidéo filmée par un cycliste. Grâce à la plaque d'immatriculation visible sur les images, les enquêteurs avaient très vite retrouvé l'homme au volant de l'Audi noire, soupçonné d'avoir agressé dimanche dernier un malvoyant et son accompagnateur rue de Prague dans le 12e arrondissement de Paris. 


Convoqué mercredi dernier dans les locaux du commissariat du 12e arrondissement, l'individu a été placé en garde à vue. Celle-ci avait été prolongée jeudi en fin d'après-midi. 


"Le mis en cause a été déféré au tribunal en vue de sa présentation à un magistrat du parquet qui va lui notifier une convocation devant le tribunal correctionnel au mois de juillet des chefs de violences sur personne vulnérable ayant entraîné une ITT inférieur à 8 jours, violences volontaires n'ayant pas entraîné d'ITT et refus de céder le passage à un piéton", a indiqué le parquet de Paris ce vendredi. 

Jusqu'à trois ans d'emprisonnement

Pour les faits qui lui sont reprochés, le conducteur du véhicule encourt une peine maximum de trois ans d'emprisonnement. Aucun élément concernant son identité n'a été communiqué. 


Le malvoyant et son accompagnateur (son frère) avaient déposé plainte en début de semaine. Ils n'ont pas voulu témoigner dans la presse et ont préféré garder l'anonymat. 


La vidéo a, quant à elle, été vue des milliers de fois en quelques jours et a été largement commentée. Plusieurs personnalités politiques notamment s'étaient indignées de cet événement parmi lesquelles Christophe Najdovski, adjoint à la maire de Paris chargée des Transports ou Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter