Agression islamiste imaginaire : le chef des Restos du cœur de Montreuil devant le juge

Justice
FAUSSE DÉNONCIATION - Le bénévole de 59 ans avait affirmé en juillet avoir été poignardé par un couple, au cri de "Allah Akbar". Il comparaît ce jeudi 3 novembre à Bobigny pour "dénonciation de crime ou délit imaginaire".

Il est accusé de "dénonciation de crime ou délit imaginaire". Le responsable des Restos du coeur de Montreuil, en Seine-Saint-Denis, comparaît ce 3 novembre devant le tribunal de Bobigny après avoir crié à une attaque terroriste à son encontre le 1er juillet dernier. Richard Sautour avait appelé les secours, qui l'avaient retrouvé dans le local de l'association avec un couteau planté dans l'abdomen et plusieurs blessures au thorax. 


Le bénévole de 59 ans avait assuré avoir été agressé au cri de "Allah Akbar, chien d'infidèle !" par un couple armé d'une hache et d'un couteau. Il les avait décrits comme "un homme de type africain et sa femme voilée". Richard Sautour avait également relaté avoir reçu une lettre de menaces quelques semaines auparavant, dans laquelle on le traitait de "sale chien de franc-maçon".  

Lire aussi

La brigade criminelle de la police judiciaire avait ouvert une enquête pour tentative d'homicide volontaire. Mais, très vite, le récit du plaignant avait suscité la méfiance des enquêteurs. Des sources policières avaient appelé à "la plus grande prudence". Quatre jours après les faits, le quinquagénaire avait été placé en garde à vue. "L'enquête n'ayant pas permis de confirmer les éléments du récit de l'agression", le parquet de Bobigny avait convoqué Richard Sautour devant les juges le 3 novembre.  


Avant que le pot-aux-roses ne soit dévoilé, l'affaire avait ému le pays en général et les Montreuillois en particulier. Le maire de la commune, Patrice Bessac (PCF), avait témoigné son soutien à la "victime". L'élu avait salué "une grande figure de la ville, dévouée aux plus faibles et aux plus démunis".  Bernard Cazeneuve lui-même avait fait part de sa "vive indignation". 

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter