Air cocaïne : Alain Castany transféré en France pour des raisons de santé

Justice
DirectLCI
JUSTICE - Condamné à vingt ans de prison en République dominicaine pour trafic de drogue dans l'affaire "Air Cocaïne", Alain Castany a été transféré en France pour des raisons de santé.

Il est arrivé en France vendredi. Alain Castany, 70 ans, condamné en République dominicaine à 20 ans de réclusion pour trafic de drogue, a été extrait de sa prison pour des raisons de santé, selon les informations de M6.  Son avocat précise qu'il va être hospitalisé dans un établissement parisien.


"Il est arrivé pour être pris en charge médicalement et disposer des soins adéquats que requiert son état de santé" a indiqué à l'AFP maître Karim Beylouni. "Je suis très soulagé de sa venue dans un hôpital (...) précise-t-il encore à nos confrères de M6. "Sa jambe est en très mauvais état. Il est très inquiet par son état de santé qui n'a cessé de s'empirer. Les médecins vont essayer d'éviter l'amputation."

Un possible retour devant les assises

Côté justice, Karim Beylouni assure avoir reçu des garanties de la part du ministère de la Justice pour que son client, une fois opéré, continue de purger sa peine dans une prison française. Il ne devrait donc pas, a priori, retourner en Républicaine dominicaine. 


En 2013, Alain Castany a été interpellé par la police dominicaine aux côtés de trois autres Français après qu'un avion privé a été intercepté à l'aéroport de Punta Cana, transportant 26 valises et 700 kg de cocaïne. Le 2 juin dernier, le parquet de Marseille a requis dans cette affaire le renvoi devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône de onze personnes, dont Alain Castany et au moins deux pilotes, Bruno Odos et Pascal Fauret, qui ont toujours clamé leur innoncence. Prochaine étape : la décision du juge d'instruction Christophe Perruaux qui devra prochainement statuer sur le renvoi de cette affaire. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter