Alain Jakubowicz : "Il aurait été opportun de différer" les perquisitions

Alain Jakubowicz : "Il aurait été opportun de différer" les perquisitions
Justice

JUSTICE - Alain Jakubowicz, avocat au barreau de Lyon, juge "terribles" les perquisitions menées ce jeudi matin aux domiciles et bureaux de membres et ex-membres du gouvernement. Selon lui, il aurait été "opportun" de les différer.

Ce jeudi matin, des perquisitions ont eu lieu aux domiciles et bureaux du ministre de la Santé Olivier Véran, du directeur général de la Santé Jérôme Salomon, de l'ancien Premier ministre Edouard Philippe et des ex-membres du gouvernement Agnès Buzyn et Sibeth Ndiaye dans une enquête sur la gestion de la crise du Covid-19. "Il y a un télescopage de l’actualité absolument terrible", a estimé sur LCI l'avocat au barreau de Lyon Alain Jakubowicz, alors que ces perquisitions interviennent au lendemain des annonces d'Emmanuel Macron.

Lire aussi

"Ce type de perquisition est programmé très en avance (...) et les magistrats ont estimé devoir ne pas bousculer les plans, et notamment le timing", a indiqué l'avocat. Il y voit un "geste politique" : "On veut lancer le message à l’opinion publique en disant regardez l’indépendance de la justice". Mais "je pense que ces magistrats ont eu tort", a-t-il ajouté. "Je désapprouve cette mesure qui arrive au mauvais moment".

Selon Alain Jakubowicz, "ces perquisitions au domicile, c’est terrible. Comme si le ministre de la Santé avait dissimulé des choses à son domicile et dans son bureau". Il pense aussi que "dans ce climat actuel où tout le monde doute de tout le monde, à partir du moment où il y a perquisition, la présomption d’innocence ne tiendra pas très longtemps". "Compte tenu de ce qu’il s’est passé hier soir (Ndlr : mercredi soir), il aurait été opportun de différer cette mesure car il y a un télescopage de l’actualité qui est terrible", conclut-il.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

EN DIRECT - Covid : état d'urgence et couvre-feu en Espagne, bars fermés à 18h en Italie

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent