Vente en ligne : Amazon et 18 autres poids lourds du e-commerce épinglés pour de fausses promotions

Vente en ligne : Amazon et 18 autres poids lourds du e-commerce épinglés pour de fausses promotions

CONDAMNATION - Zalando, Amazon, H&M... À la suite d'une enquête de la Répression des fraudes, 19 grandes enseignes du Web ont été condamnées à de lourdes amendes pour pratiques commerciales trompeuses.

Il faut se méfier des offres trop alléchantes sur Internet. Le Parisien révèle ce matin les résultats d’une enquête de la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Pendant plusieurs mois, cette dernière a traqué les arnaques aux fausses promotions sur Internet. Et pour la première fois, a  mis à l'amende, pour un montant total dépassant 2,4 millions d'euros, 19 géants de la vente en ligne comme Zalando, Amazon ou Vente-privée. 

Des "tours de passe-passe"

D'autres entreprises de vente en ligne telles que H & M et Showroomprivé ont également été condamnées pour tromperie commerciale pour des manœuvres réalisées entre 2015 et 2016. Les "tours de passe-passe" sont nombreux pour leurrer l’internaute, explique Le Parisien : réductions "incontournables", renouvelées en fait plus tard dans l’année, "soldes" au même prix de vente qu’avant lancement, prix de référence revu à la hausse pour afficher un taux de promotion plus intéressant.

Lire aussi

"Nous avons proposé des transactions pénales dépassant 2,4 millions d’euros. 1,5 million a déjà été payé par Amazon, Zalando et le Comptoir des cotonniers, 490 000 € ont été refusés par H & M, GrosBill, Darel et Netquattro, mais la procédure continue, " déclare au quotidien français Vincent Designolle, directeur de cabinet de la DGCCRF.

"Pendant plusieurs mois, nous avons réalisé des relevés de prix sur quelques produits. En cas de doute, nous avons demandé des justificatifs ou fait des perquisitions. Et, en définitive, on peut dire que le système de fausses promotions est assez généralisé dans l’e-commerce", poursuit Vincent Designolle qui précise que les "contrôles" se poursuivent sur "ces sites et d’autres encore. Une bonne affaire doit en rester une.

Lire aussi

En vidéo

Les magasins innovent pour contrer le e-commerce

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.