Annulation de la garde à vue de Murielle Bolle : qu'est-ce que ça change ?

Annulation de la garde à vue de Murielle Bolle : qu'est-ce que ça change ?
Justice

MISE AU POINT – La Cour d'appel de Paris a annulé ce jeudi la garde à vue de Murielle Bolle, qui avait eu lieu en novembre 1984, dans le cadre de l’enquête sur la mort de Grégory Villemin. Cela signifie-t-il que ce témoignage-clé disparaît du dossier ? Est-ce la fin d’une enquête longue de trois décennies ? LCI fait le point.

C’est l’une des tragédies les plus tristement fascinantes de l’histoire judiciaire française. Aussi bien que même le géant Netflix lui a accordé une série l’an dernier. Et pour cause, 36 ans plus tard, l’affaire Grégory connaît, ce jeudi 16 janvier, un nouveau rebondissement. La  cour d'appel de Paris a décidé d'annuler la garde à vue de Murielle Bolle dans laquelle elle témoignait contre son beau-frère, Bernard Laroche. Que signifie cette décision pour l’enquête ? On vous explique. 

Lire aussi

Qu'avait-elle dit ?

Le 2 novembre 1984, devant les gendarmes, l’adolescente avait accusé son beau-frère, Bernard Laroche, d'avoir kidnappé Grégory Villemin, cet enfant âgé de 4 ans retrouvé mort dans la Vologne. D’abord en audition libre, puis en garde à vue et encore une fois devant le juge d’instruction, elle assure que l'homme a enlevé l’enfant après être allée la chercher au collège. 

Elle se rétracte cependant quelques jours plus tard. Et plaide l'innocence de son beau-frère, accusant les gendarmes de l’avoir forcée à faire ce témoignage. Une version sur laquelle elle ne reviendra plus jamais. C’est d’ailleurs celle qu’elle partageait sur notre antenne en novembre dernier dans une entretien exclusif. 

En vidéo

Document TF1/LCI - Muriel Bolle : "Si je savais la vérité, il y a longtemps que je l'aurais dit"

Pourquoi une annulation trente ans plus tard?

Il y a près d’un an, la Cour de cassation avait ouvert la voie à cette annulation car elle estimait que la garde à vue de Murielle Bolle été effectuée en application de dispositions "inconstitutionnelles". La loi ne prévoyait à l'époque ni présence d'un avocat ni notification du droit de se taire. Saisie par l’adolescente, qui avait 15 ans à l’époque, l’instance avait renvoyé devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris cette partie du dossier, le 19 février.  Une décision dont se félicite son avocat. "Globalement, nous sommes satisfaits de la décision qui a été rendue", a déclaré Me Jean-Paul Teissonnière.

Toute l'info sur

L'affaire Grégory

Qu’est-ce que ça change ?

Si les six pages de procès-verbal sont bel et bien annulées, ce n’est pas le cas pour la totalité des actes qui la concernent. Ainsi, la chambre de l'instruction n’a pas annulé les déclarations de l'adolescente devant les gendarmes avant le début officiel de cette garde à vue, ni son interrogatoire devant le juge Jean-Michel Lambert, quelques jours plus tard. Raison pour laquelle Jacques Expert, journaliste pour France Inter qui a couvert  l’affaire, nous explique que cette décision ne change "rien". 

Ce n'est donc pas la fin de cette affaire longue de trois décennies. Loin de là. Car des éléments toujours essentiels , dont certains accusant Bernard Laroche, restent dans la procédure. Après son "nettoyage" parisien, le dossier devrait donc repartir afin d’être traité par la cour d'appel de Dijon. Raison pour laquelle Me François Saint-Pierre, l'avocat des parents de Grégory Villemin, regarde désormais vers l'avenir. Il souligne que "l'important pour Jean-Marie et Christine Villemin, c'est que l'enquête puisse se poursuivre ."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

EN DIRECT - Covid-19 : le PIB baissera au quatrième trimestre, confirme Bruno Le Maire

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent