Après cinq mois en cellule médicalisée, Nordahl Lelandais retourne en prison

Après cinq mois en cellule médicalisée, Nordahl Lelandais retourne en prison

JUSTICE - Selon nos informations, Nordahl Lelandais est retourné à la prison de Saint-Quentin-Fallavier. L'homme soupçonné du meurtre de la petite Maëlys et de l'assassinat du caporal Arthur Noyer était dans une cellule médicalisée depuis ses aveux au mois de février.

Nordahl Lelandais a quitté ce mardi l'Unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) du Vinatier, près de Lyon, pour retourner à la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, a appris LCI de source proche du dossier.

L'homme soupçonné du meurtre de la petite Maëlys et de l'assassinat du caporal Arthur Noyer avait été admis à l'UHSA le 16 février dernier, deux jours après ses aveux sur la mort de l'enfant qu'il dit avoir tuée involontairement.

Toute l'info sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

Lire aussi

A l'isolement

Selon une source, l'hospitalisation en psychiatrie d'un détenu est rarement aussi longue dans ce genre d'affaires. Nordahl Lelandais sera placé dans une cellule normale mais à l'isolement et avec des consignes de surveillance.

En vidéo

RAMAULT, DAVAL, LELANDAIS : QU'EST-CE QU'UNE UHSA ?

Déjà mis en examen pour deux homicides en Savoie, il a été mis en examen une 3e fois la semaine dernière pour l'"agression sexuelle" d'une de ses cousines âgée de 6 ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Femme décapitée à Agde : un homme de 51 ans interpellé et placé en garde à vue

À cause de l'épidémie de Covid, les cas de tuberculose explosent

VIDÉO - Fourgonnette "garée" sur un Abribus en Bretagne : voici la clé du mystère

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

EN DIRECT - Covid-19 : nouvelle baisse du nombre de patients hospitalisés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.