Attentats de Paris : un convoyeur de Salah Abdeslam remis en liberté sous contrôle judiciaire

Justice
DirectLCI
LIBRE - Un des convoyeurs belges de Salah Abdeslam au lendemain des attentats parisiens du 13 novembre 2015 a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire lundi.

Il s'appelle Ali Oulkadi et était en prison depuis 2015 pour avoir, brièvement, convoyé Salah Abdeslam. Il a été libéré lundi de la prison française où il était détenu après une demande de libération déposée par ses avocats. Toujours sous le coup d'une mise en examen pour association de malfaiteurs dans une entreprise terroriste, Ali Oulkadi est désormais libre, mais sous un contrôle judiciaire strict : interdiction de quitter la Belgique, interdiction de s'absenter de son domicile entre certaines heures, interdiction de fréquenter certains lieux, obligation de pointer à la police de son lieu de domicile, obligation de justifier d'une activité, interdiction d'entrer en contact avec un certain nombre d'individus, obligation de soins et interdiction de détenir une arme.  


"Le parquet fédéral [belge] a établi les  conditions du contrôle judiciaire en Belgique et le juge (d'instruction  parisien Christophe) Teissier les a entérinées", a précisé l'avocat d'Ali Oukaldi Me Didier  De Quévy à l'AFP.


Ali Oulkadi avait été mis en examen et placé en détention pour avoir brièvement convoyé, le 14 novembre 2015, en Belgique, Salah Abdeslam jusqu'à Shaerbeek, dans la banlieue de Bruxelles, où ce dernier est resté caché pendant 20 jours. Lors d'une confrontation devant le juge en mars dernier, Salah Abdeslam avait néanmoins dédouané Ali Oulkadi de toute responsabilité.  Il avait notamment indiqué que l'intéressé ne pouvait pas savoir qu'il était, à l'époque, l'ennemi public n°1 lorsqu'il a accepté de le convoyer en Belgique jusqu'à proximité de sa planque. C'est dans cet appartement que les ceintures d'explosifs utilisées lors des attentats du 13 novembre avaient été fabriquées. 

Un autre convoyeur de Salah Abdeslam, Hamza Attou, a également été mis en examen et remis en liberté. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter