Bagarre à Orly : Booba et Kaaris condamnés à payer plus de 45 000 euros pour les dégâts

Bagarre à Orly : Booba et Kaaris condamnés à payer plus de 45 000 euros pour les dégâts

RÉPARATION - Les rappeurs Kaaris et Booba doivent payer les pots cassés. Le tribunal de Créteil a condamné les deux hommes à payer plus de 45 000 euros de réparations suite à la rixe qu'ils avaient déclenché dans un magasin de l'aéroport d'Orly en août 2018.

Les images avaient fait le tour de France. En août 2018, les rappeurs Booba et Kaaris participaient à une bagarre générale à l'aéroport d'Orly. Jeudi 19 décembre, le tribunal de Créteil a condamné les deux artistes à payer plus de 45 000 euros pour les dégâts occasionnés. 

Cette sanction fait suite à l'audience qui avait réuni les parties civiles le mois dernier. Elle s'ajoute à la condamnation des deux hommes au pénal en octobre 2018 pour la même affaire à 18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende.

Lire aussi

Partage de l'addition

Booba, Kaaris et leurs camarades, qui s'étaient violemment affrontés devant des passagers éberlués, devront payer ensemble 30.000 euros de préjudice matériel, rapporte l'AFP. Une somme qu'ils devront verser à la société qui détient la boutique de duty-free dans laquelle ils s'étaient envoyés bouteilles de parfum, d'alcool et autres objets à la figure.

La société, qui avait demandé plus de 700.000 euros pour compenser, selon elle, la perte de chiffre d'affaires après la bagarre, a en revanche été déboutée de cette demande. Les deux rappeurs et leurs camarades doivent par ailleurs dédommager le groupe Aéroports de Paris (ADP) de 5.500 euros au titre du préjudice matériel, et de 10.000 pour le préjudice d'image.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en France : 23.471 cas enregistrés en 24h, nouvelle hausse à l'hôpital

Paris : la policière victime d'un grave accident de trottinette électrique est décédée

Groenland : l'équivalent de l'étendue de la Floride a fondu en un jour

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

EN DIRECT - JO de Tokyo : la pluie de médailles françaises va-t-elle se poursuivre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.