Booba et Kaaris en prison : leurs avocats veulent faire appel de leur incarcération

Justice
JUSTICE - Dans la nuit de vendredi à samedi, après leur audience en comparution immédiate au tribunal de Créteil, les deux rappeurs Booba et Kaaris ont été écroués en attente de leur procès. Pourquoi n'ont-ils pas été laissés libre en attendant leur procès renvoyé au 6 septembre prochain ?

Après deux nuits de garde à vue, Booba et Kaaris ont passé la nuit de vendredi à samedi en prison. En effet, dans l'attente de leur procès renvoyé au 6 septembre, les deux rappeurs ont été placés en détention à l'issue de leur audience en comparution immédiate au tribunal de Créteil vendredi soir. Le président du tribunal correctionnel de Créteil a justifié sa décision par "l’animosité persistante entre les deux groupes" et le risque de nouvelles altercations. Il a préféré suivre les réquisitions du parquet, qui était favorable à un placement en détention provisoire pour sanctionner un "événement grave" survenu dans un aéroport international, "vitrine de la France". Les neuf autres prévenus dans ce dossier ont également été placés en détention provisoire.

A l'issue de cette décision, les avocats des deux rappeurs ont dénoncé une justice rendue sous l’influence de "l’émoi médiatique" et des "chaînes d’infos en continu". Ils ont annoncé qu’ils feraient appel de leur incarcération.

Les rappeurs à l'isolement

Pour éviter tout incident, les deux hommes ont été écroués dans des prisons différentes : Kaaris à Fresnes (Val-de-Marne) et Booba à Fleury-Mérogis (Essonne). Les deux rappeurs sont seuls dans leur cellule, et effectueront également leurs promenades seuls. Une mesure prise pour les protéger, a indiqué une source proche du dossier à l'AFP.


La star Booba, 41 ans, et son rival Kaaris, 38 ans, sont poursuivis pour leur implication dans une bagarre générale à l'aéroport d'Orly survenue mercredi dernier. Après la rixe, des plaintes avaient été déposées par Aéroports de Paris et Air France, qui a chiffré à 8500 euros son préjudice dû aux retards sur plusieurs vols. Le gérant de la boutique de duty-free dans laquelle s'est également déroulée la rixe a lui aussi déposé plainte et estimé les dégâts à 54.000 euros.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Bagarre à Orly : Booba VS Kaaris fixés le 9 octobre

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter