Bretagne : un an de prison pour avoir incendié un radar automatique

Bretagne : un an de prison pour avoir incendié un radar automatique

JUSTICE - Un automobiliste de 25 ans a été condamné à douze mois de prison pour l'incendie d'un radar automatique le 26 mai dernier à Fougères, en Ille-et-Vilaine. L'homme, alcoolisé, avait été arrêté dans son véhicule à proximité du radar en feu.

Le parquet de Rennes a annoncé ce vendredi dans un communiqué la condamnation à douze mois de prison d'un homme de 25 ans, pour avoir incendié un radar automatique à Fougères, en Ille-et-Vilaine. "Le 26 mai 2019, vers 00h30, un radar automatique était découvert en feu sur la rocade sud de Fougères" indique le communiqué avant d'ajouter : "L'enquête confiée au commissariat de police de Fougères permettait de faire un lien avec la découverte à proximité des lieux de l'incendie d'un véhicule avec à son bord un individu alcoolisé âgé de 25 ans."

"Placé en garde à vue, l'intéressé a reconnu les faits. Son casier judiciaire fait mention de six condamnations dont quatre pour des délits routiers. (...) Déféré le 24 octobre 2019, il a été condamné dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité à la peine de 8 mois d'emprisonnement ainsi qu'une révocation d'un sursis avec mise à l'épreuve à hauteur de 4 mois", poursuit le parquet de Rennes, qui indique également que le permis de conduire de l'individu de 25 ans a été annulé "avec interdiction de repasser les épreuves pendant six mois". Son véhicule a été confisqué.

Lire aussi

Le communiqué du parquet de Rennes précise également que "la dégradation par incendie est passible de dix années d'emprisonnement et de 150.000 € d'amende." "Ces derniers mois, de nombreux radars ont été dégradés ou détruits. Cette réduction de la capacité à constater les infractions à la vitesse s'est accompagnée d'un relâchement des comportements et d'une augmentation de l'insécurité routière", prévient le procureur.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas en 24h, la pression hospitalière s'accentue

Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Marthe Villalonga, un amour caché pendant 50 ans

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

Pour son retour, Trump ouvre la porte à sa candidature en 2024 et reste au Parti républicain

Lire et commenter