Calais : la justice a relâché l'agresseur d'une policière faute de traducteur

DirectLCI
JT 13H – Dans la soirée du 27 mai, deux migrants ont agressé violemment une policière à Calais. Après ses gardes à vue, l'un d'entre eux a été relâché faute de traducteur.

Faute de traducteur, le tribunal a relâché l'un des agresseurs d'une policière à Calais. Une décision qui révolte les syndicats de police de cette région. Les Calaisiens, eux aussi, expriment leur colère et leur incompréhension envers ce jugement. En interruption totale de travail pendant six jours, la policière souffre de contusions au visage et d'un hématome aux jambes. Sa famille en appelle à Emmanuel Macron qui avait promis lors de sa visite à Calais qu'aucune agression des policiers ne resterait impunie.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 30/05/2018 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 30 mai 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter